Le Sytral présente les fuseaux à l’étude pour le téléphérique

Ont été présentés ce mercredi les fuseaux actuellement à l’étude pour relier Francheville à Lyon en desservant les communes de la Mulatière et Sainte-Foy-lès-Lyon.

Le président du SYTRAL, Bruno Bernard, a présenté mercredi après-midi au Radisson Blu Hotel de Lyon le projet de ligne de transport par câble reliant l’ouest de la Métropole au centre de Lyon. Ont notamment été présentés les fuseaux actuellement à l’étude pour relier Francheville à Lyon en desservant les communes de la Mulatière et Sainte-Foy-lès-Lyon.

L’enjeu est d’améliorer la desserte d’un secteur moins bien desservi en lignes fortes de transports en commun que l’Est lyonnais. Le SYTRAL rappelle en effet que ce sont près de 78.000 déplacements qui sont réalisés chaque jour entre les communes de l’ouest lyonnais et le cœur de la Métropole (Lyon -Villeurbanne). Or ceux-ci sont réalisés à 60% en voiture et jusqu’à 65% pour Francheville et Sainte-Foy-Lès-Lyon. « Aux heures de pointe, jusqu’à 50 minutes sont nécessaires pour relier Francheville à Lyon, distants d’environ 10 kilomètres à vol d’oiseau », note le SYTRAL.

Désengorger la circulation depuis la colline de Francheville

Un temps pressenti, le projet de ligne de métro E qui devait initialement desservir le secteur n’est pas intégré dans le plan de mandat du SYTRAL. Il a en outre été mis en balance avec trois autres projets de ligne, dont le prolongement de la ligne B vers le nord de la Métropole (une décision qui a fâché les maires du secteur). Le SYTRAL appuie davantage le projet de ligne aérienne, qui demeure néanmoins moins capacitaire. « Pertinent, fiable et performant, le transport par câble permettrait de relier Francheville à Lyon en moins de 30 minutes, dans des délais de réalisation et un budget optimisés », souligne toutefois le SYTRAL.

Pour Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon et du SYTRAL, « la télécabine est le mode de transport le plus adapté pour désengorger la circulation depuis la colline de Francheville vers le centre de Lyon car il est impossible d’élargir les voiries dans ce secteur dont la topographie est très contraignante. C’est la meilleure solution pour améliorer les déplacements tout en préservant l’atmosphère urbaine ».

Le SYTRAL met en avant des délais de construction relativement courts, de 18 mois à 2 ans selon le nombre de stations, et surtout peu impactants par rapport aux autres modes. L’impact lié aux travaux est selon lui limité dans le temps pour les riverains et le coût de réalisation inférieur à un bus ou un tramway.

Plusieurs hypothèses de fuseaux

Des études d’opportunité et de préfaisabilité ont été réalisées en 2020. Elles ont « mis en évidence l’intérêt dans ce secteur du transport par câble », note le SYTRAL. Plusieurs hypothèses de fuseaux sont envisagées pour relier Francheville à Lyon en desservant les communes de la Mulatière et Sainte-Foy-lès-Lyon avec 3 hypothèses de terminus: secteurs de Gerland, Perrache et Jean Jaurès.

Le Sytral prévoit la mise en place dans le mandat d'un transport par câble entre Francheville et Gerland (Sytral)

La nouvelle liaison favoriserait par ailleurs l’intermodalité à la faveur d’une connexion aux lignes fortes du réseau existant, comme le métro A, B ou le tramway T1 et T2) ou futur (T10) mais également le tram-train de l’ouest lyonnais ouGare SNCF de Perrache.

Les principaux critères d’analyse des fuseaux sont le respect de la protection du patrimoine et des espaces naturels remarquables, l’insertion urbaine des infrastructures, la limitation des procédures d’expropriation et des survols de propriétés privées, les impacts de la co-visibilité avec l’ensemble des secteurs traversés, le niveau de fréquentation et les équipements desservis, et bien sûr le coût

Concertation préalable de mi-novembre 2021 à mi-février 2022

« Dans le cadre des études, le SYTRAL attache une importance toute particulière à l’architecture des stations, des pylônes et audesign des cabines veillant à l’insertion naturelle du projetdans le paysage urbain », tente de rassurer le syndicat des transports.

Le SYTRAL annonce en outre qu’une concertation préalable sera menée de mi-novembre 2021 à mi-février 2022, « afin de soumettre à l’avis des citoyens l’opportunité du projet, les hypothèses de tracé ainsi que les principes d’insertion des stations et pylônes ». Il rappelle également qu’il a choisi de placer cette concertation sous l’égide de deux garants désignés par la commission nationale du débat public (CNDP). La mission de la CNDP est, rappelons-le, d’informer les citoyens et de faire en sorte que leur point de vue soit pris en compte.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Article pertinent et bien sourcé.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La création d’une SPL de mobilités validée par la Métropole de Lyon

nullLa création de ce nouvel outil au service des politiques de déplacements a été validée lundi par le conseil de la Métropole de Lyon.


Un premier « plan piéton » adopté par la Métropole de Lyon

Ce lundi, les élus du Conseil de la Métropole ont adopté ce plan, premier du genre pour la collectivité.


Un plan solaire adopté par la Métropole de Lyon

Ce plan a été adopté par les élus métropolitains en Conseil de la Métropole.


Règlement local de publicité : l’enquête publique bientôt lancée

Une nouvelle étape a été franchie pour le règlement local de publicité métropolitain avec le lancement de l’enquête publique à la rentrée. 49 communes se sont exprimées en faveur du projet initial.


Écoréno’v : enveloppe supplémentaire de 21 millions d’euros

La Métropole de Lyon a voté une autorisation de programme complémentaire pour le dispositif.


A Villeurbanne, toute l’avenue Henri Barbusse devient piétonne

nullDès ce lundi, la portion comprise entre le cours Emile-Zola et la rue Anatole-France est définitivement fermée aux véhicules.


Le métro B de Lyon est désormais entièrement automatique

Depuis ce samedi, la ligne B du métro est passée en 100% automatique. Un chantier de 10 années de travail continu s’achève.


Prolongement du T6 : lancement de l’enquête publique unique


Cet axe vise à relier les Hôpitaux-Est au campus Lyon Tech La Doua – INSA Lyon.


Yannick Ainouche, nouveau président de la CDI FNAIM

La Chambre des diagnostiqueurs immobiliers s’est dotée ce jeudi d’un nouveau bureau.


Un vaste projet d’apaisement pour la presqu’île de Lyon

Le maire de Lyon et le président de la Métropole ont présenté ce mercredi les grandes orientations de la transformation envisagée de ce secteur de Lyon.


Saint-Priest : vente d’un immeuble de New Forest par Nexity

Theoreim a investi dans le premier immeuble de bureaux bas carbone de l’opération située dans la ZAC Urban’East.


Tassin-la-Demi-Lune : un dispositif d’analyse de la qualité de l’air

Pascal Charmot a lancé ce dispositif d’analyse de la qualité de l’air et de l’environnement sonore, suite à un « développement de la congestion automobile ».


L’ANAH promeut sur les bons réflexes face aux risques de fraudes

L’Agence nationale de l’habitat a rappelé les bonnes pratiques lors de la réalisation de travaux de rénovation énergétique, face aux risques de fraude.


Concertation sur la « Voie Lyonnaise 2 »

nullCette autoroute à vélo se développera à terme sur 32 kilomètres entre Cailloux-sur Fontaines au nord à Mions au sud. La concertation qui débute le 6 juin concerne la section qui va du Rhône à l’avenue Berthelot.


La validation du ticket TCL en direct par carte bancaire désormais possible

SYTRAL Mobilités a lancé ce lundi le service « TCL carte bancaire », qui vise à favoriser une mobilité connectée pour des voyages simplifiés dans l’agglomération lyonnaise.