Concertation sur la « Voie Lyonnaise 2 »

Cette autoroute à vélo se développera à terme sur 32 kilomètres entre Cailloux-sur Fontaines au nord à Mions au sud. La concertation qui débute le 6 juin concerne la section qui va du Rhône à l’avenue Berthelot.

Le chantier de création des « Voies lyonnaises », le réseau d’autoroutes à vélo sécurisé de la Métropole de Lyon, se poursuit avec la création de la « Voie Lyonnaise 2 ». En 2026, le réseau des « Voies lyonnaises » s’étendra sur 250 kilomètres à travers 12 voies. En 2030, le réseau sera développé à 355 kilomètres.

Sur ce total, la « Voie Lyonnaise 2 » se développera sur 32 kilomètres entre Cailloux-sur Fontaines au nord à Mions au sud. En 2026, la ligne 2 des Voies Lyonnaises reliera d’ores et déjà Fontaines-sur-Saône à Saint-Priest sur un parcours de 21 kilomètres traversant les rives de Saône, Caluire, Lyon Part-Dieu, le boulevard des États Unis.

Premiers travaux d’aménagement prévus en 2023

La première section qui sera aménagée démarre par le franchissement du Rhône et se termine au sud à la croisée de l’avenue Berthelot. La « Voie Lyonnaise 2 » traverse le Rhône puis emprunte le boulevard Stalingrad, la Rue Waldeck Rousseau, les boulevards des Belges, Jules Favre, Vivier Merle, et des Tchécoslovaques.

Longue de 5,9 km entre la traversée du Rhône et l’avenue Berthelot, les premiers travaux d’aménagement de cette section débuteront en 2023 avec un budget dédié de 10 millions d’euros. Les estimations prévoient un trafic vélo de 21.000 cyclistes sur le boulevard Vivier Merle en 2030.

Après avoir franchi le Rhône, la ligne 2 empruntera la contre-allée du boulevard de Stalingrad, desservant directement l’entrée de la voûte du parc de la Tête d’Or Les piétons et cyclistes bénéficieront d’espaces distincts, séparés de la circulation routière par une bande végétalisée.

Concertation d’un mois

La concertation s’ouvre à partir du mardi 7 juin pendant un mois jusqu’au vendredi 8 Juillet. Elle concerne le tronçon situé à partir du franchissement du Rhône jusqu’à l’avenue Berthelot à Lyon 7e. Il touche les communes de Caluire, Villeurbanne et Lyon 6e, 3e, et 7e. Le dossier de concertation sera consultable dans ses versions papier dans les mairies concernées par l’aménagement, à la Métropole de Lyon et en ligne sur le site internet de la Métropole.

Les 5,9 kilomètres d’aménagement de cette première section de la « Voie Lyonnaise 2 » seront détaillés par séquence dans le dossier de concertation. Dans ces mêmes lieux, des registres seront mis à disposition afin de recueillir les avis du public. Les contributions pourront également être envoyées directement à la Métropole par mail : concertation.voieslyonnaises2@grandlyon.com

Tripler le nombre de déplacements à vélo à l’horizon 2026

Une réunion publique aura lieu, en complément, en mairie du 3e arrondissement le jeudi 23 juin.

« Après la L1, la L3 dont les travaux ont débuté à Couzon-au-Mont d’Or, la ligne 2 des Voies Lyonnaises commence à naître sous nos yeux avec la concertation qui s’ouvre sur cette section. Elle marque l’engagement fort de la Métropole de construire un réseau en parfaite coordination avec les communes et en dialogue avec les habitants du territoire. Une infrastructure comme celle-ci ne vaut que par l’usage qu’en feront les usagers : c’est en décidant avec eux, au plus près du terrain, que nous atteindrons notre objectif de tripler le nombre de déplacements à vélo à l’horizon 2026. »

Fabien Bagnon, vice-président délégué à la voirie et aux modes actifs

« Avec le cours Emile Zola, la rue Léon Blum et la porte de Croix-Luizet, l’avenue de Stalingrad constitue aujourd’hui l’une des 4 portes de Villeurbanne qui seront requalifiées pendant le mandat. En nous adossant au passage de la Voie Lyonnaise n°2, nous requalifions cette entrée de la ville en favorisant la sécurité des cyclistes et des piétons. C’est la première condition si nous souhaitons qu’ils plébiscitent le vélo. Nous renforçons aussi la place de la nature tout le long du terre-plein situé entre le passage des piétons et celui des voitures. Il restera à définir, à partir de la concertation, la meilleure option possible qui s’ouvre pour franchir le Rhône. »

Pauline Schlosser, adjointe aux déplacements, à la mobilité et au stationnement à la ville de Villeurbanne

« La voie lyonnaise n°2 permettra de relier l’agglomération du nord au sud, en passant par des pôles d’attraction majeurs, tel que la Part-Dieu, le Parc de la Tête d’Or ou encore le parc Blandan. Son tracé l’amènera à être d’ici quelques années un des axes les plus fréquentés. La VL2 a aussi une vocation économique forte avec le développement de la logistique urbaine multimodale, dont une partie croissante en cyclologistique, qui représen- tera prochainement une partie significative des flux à vélo. En somme, un axe utile et pratique pour les lyonnaises et lyonnais. »

Valentin Lungenstrass, adjoint aux mobilités et aux espaces publics de la ville de Lyon





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Olivier Klein devient ministre délégué au logement

nullLa composition du deuxième gouvernement Borne a été dévoilé ce jour. Un ministre délégué au logement a été nommé.


Pierre Bonnet prend la présidence de SLCI

Il succède à Bernard Deschaux Baume en tant que président de SLCI, mais aussi de Procivis Rhône. Pierre-Marie Le Gloanec devient, pour sa part, directeur général des deux entités.


« La trace laissée par la crise sanitaire est considérable »

Jean-Marc Torrollion est le président de la fédération nationale de l’immobilier (FNAIM). A l’occasion de la présentation des chiffres de l’immobilier du premier semestre 2022, nous avons, avec lui, évoqué la surperformance des villes moyennes.


Un premier « plan piéton » adopté par la Métropole de Lyon

Ce lundi, les élus du Conseil de la Métropole ont adopté ce plan, premier du genre pour la collectivité.


Un plan solaire adopté par la Métropole de Lyon

Ce plan a été adopté par les élus métropolitains en Conseil de la Métropole.


Règlement local de publicité : l’enquête publique bientôt lancée

Une nouvelle étape a été franchie pour le règlement local de publicité métropolitain avec le lancement de l’enquête publique à la rentrée. 49 communes se sont exprimées en faveur du projet initial.


Écoréno’v : enveloppe supplémentaire de 21 millions d’euros

La Métropole de Lyon a voté une autorisation de programme complémentaire pour le dispositif.


A Villeurbanne, toute l’avenue Henri Barbusse devient piétonne

nullDès ce lundi, la portion comprise entre le cours Emile-Zola et la rue Anatole-France est définitivement fermée aux véhicules.


Le métro B de Lyon est désormais entièrement automatique

Depuis ce samedi, la ligne B du métro est passée en 100% automatique. Un chantier de 10 années de travail continu s’achève.


Prolongement du T6 : lancement de l’enquête publique unique


Cet axe vise à relier les Hôpitaux-Est au campus Lyon Tech La Doua – INSA Lyon.


Yannick Ainouche, nouveau président de la CDI FNAIM

La Chambre des diagnostiqueurs immobiliers s’est dotée ce jeudi d’un nouveau bureau.


Un vaste projet d’apaisement pour la presqu’île de Lyon

Le maire de Lyon et le président de la Métropole ont présenté ce mercredi les grandes orientations de la transformation envisagée de ce secteur de Lyon.


Saint-Priest : vente d’un immeuble de New Forest par Nexity

Theoreim a investi dans le premier immeuble de bureaux bas carbone de l’opération située dans la ZAC Urban’East.


Tassin-la-Demi-Lune : un dispositif d’analyse de la qualité de l’air

Pascal Charmot a lancé ce dispositif d’analyse de la qualité de l’air et de l’environnement sonore, suite à un « développement de la congestion automobile ».


L’ANAH promeut sur les bons réflexes face aux risques de fraudes

L’Agence nationale de l’habitat a rappelé les bonnes pratiques lors de la réalisation de travaux de rénovation énergétique, face aux risques de fraude.