Les « deux Joannès », grand projet structurant de Lyon Vaise

En lançant le projet Marietton Diebold, le Grand Lyon avance dans la réalisation de l’axe dit « des deux Joannès », qui vise à relier directement Saint-Rambert à Gorge de Loup. Sans passer par la place Valmy…

A la mairie du 9ème arrondissement de Lyon, on les connait sous le nom des « deux Joannès ». Les rues Joannès Masset et Joannès Carret ne se situent pas dans le même secteur du 9ème arrondissement de Lyon : la première commence sa course au sud du 9ème arrondissement, à proximité de Gorge de Loup et du Groupe Scolaire Jean Zay, pour la terminer contre la rue du Bourbonnais ; la seconde démarre du Nord, à proximité du bâtiment d’Apicil, dans le quartier de l'industrie pour se fondre, au centre de Vaise dans la rue du 24 Mars 1852. Pourtant, elles seront bientôt reliées entre elles : le Grand Lyon cherche depuis une dizaine d'années à relier ces deux axes structurants, afin d’assurer une liaison directe entre Saint Rambert et Gorge de Loup.

Éviter la place Valmy

Axe historique de convergence des routes de Bourgogne et du Bourbonnais - qui menaient toutes deux à Paris - la place Valmy attirait traditionnellement tous les trafics routiers, et notamment celui qui, en provenance des quais de Saône, pointait vers Gorge de Loup. « Jusqu’à présent – et c’était un problème de Vaise - il fallait passer par la place Valmy. Lorsque cette voirie sera réalisée (…), on ne sera plus obligé de passer place Valmy » a ainsi expliqué Gérard Collomb, lors du lancement du projet Marietton Diebold.

Ce dernier, dont la traversée constitue l’une des pièces manquantes de ce nouvel axe, va voir le jour d’ici 2014, en lieu et place de l’ancien bâtiment abritant un McDonald’s et un Intermarché et de leur parking. Au centre de celui-ci, une nouvelle voirie permettra ainsi de relier les deux tronçons de la rue du 24 mars 1852 : celui longeant, au nord, la gare de Vaise, et celui créé récemment, au sud, et qui relie l’actuelle rue du souvenir à la rue Marietton, au niveau du McDonald’s. Restera pour le Grand Lyon à avoir des discussions pour l’acquisition de la parcelle manquante, à savoir un tènement industriel, pour brancher directement la rue du 24 mars 1852 à l'avenue Joannès Masset… et permettre de relier enfin « les deux Joannès ».

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


PLU-H, foncier, commande publique: les craintes de BTP Rhône pour 2019

Pour la traditionnelle cérémonie des vœux de la fédération, son président, Samuel Minot, a tiré le bilan de 2018 et fait part de ses inquiétudes pour 2019.


Fourvière va bénéficier d’un million d’euros de la Ville de Lyon

Lundi dernier, le conseil municipal de Lyon a voté une subvention marquant la participation de la Ville au projet d’aménagement mené par la Fondation Fourvière.


Excellents chiffres de commercialisation pour la SERL

La SERL organisait jeudi sa traditionnelle cérémonie des vœux, l’occasion de dresser un bilan de l’année 2018. Avec 156.000 m² commercialisés, la SERL a connu son meilleur résultat depuis 2007.


David Kimelfeld dévoile les grandes perspectives de la Métropole pour 2019

null
Le président de la Métropole de Lyon, a présenté ce mardi ses vœux à la presse. L’occasion de balayer pour lui dans son discours un grand nombre de thématiques et de projets pour la collectivité.
» Vers des actions pour limiter la gentrification sur la Métropole de Lyon


Vers des actions pour limiter la gentrification sur la Métropole de Lyon

Le président de la Métropole a, lors de ses voeux à la presse, indiqué vouloir entamer des actions sur la gentrification des villes-centre, afin d’éviter l’exode des familles.


La commission d’enquête donne un avis favorable pour le PLU-H

Le président de la Métropole a présenté ce lundi les conclusions du rapport de la commission d’enquête du projet de révision du plan local d’urbanisme tenant lieu de programme local de l’habitat.
»
Le PLU-H passera en conseil de la Métropole le 13 mai


Le PPRT de la vallée de la chimie annulé

Le plan de prévention des risques technologiques a été annulé par une décision du tribunal administratif de Lyon en date de ce jeudi 10 janvier, avec un effet différé de 2 ans.


Des balades urbaines à venir à la Part-Dieu, de février à juin

Des promenades urbaines sont proposées par la SPL Lyon Part-Dieu. 5 balades sont programmés sur le premier semestre.


Nouvelle gouvernance pour le syndicat métropolitain des transports

Thierry Kovacs devient le nouveau président du syndicat mixte des transports pour l’aire métropolitaine lyonnaise, le SMTAML. David Kimelfeld en est désormais le 1er vice-président.


Saint-Fons : 42,68 M€ de l’ANRU pour le projet Arsenal / Carnot / Parmentier

null

La somme a été confirmée par Nathalie Frier en conseil municipal jeudi 13 décembre.


Cœur de Ville : une consultation des 222 territoires du programme

Le ministère de la Cohésion des territoires a lancé un appel à projets intitulé « Réinventons nos cœurs de ville ».


La Duchère passe la 4ème étape du label «EcoQuartier»

Parmi les 35 labels EcoQuartiers décernés jeudi dernier, La Duchère est le seul territoire à obtenir cette 4e étape.


Caserne Raby : le grignotage des barres a débuté

null

La démolition des barres bordant le périphérique Laurent Bonnevay, localisées à Bron, a débuté ce lundi.


La dynamique immobilière, facteur positif pour la Métropole

La Métropole de Lyon débattait lundi des orientations budgétaires 2019. La bonne dynamique des ventes immobilières profite à la collectivité.


La densité et la mixité, au centre d’une table ronde de la FPI

La FPI région lyonnaise organisait jeudi 29 novembre une table ronde sur ces thèmes en présence de Michel Le Faou, adjoint au maire de Lyon et vice-président de la Métropole de Lyon.