Les « deux Joannès », grand projet structurant de Lyon Vaise

En lançant le projet Marietton Diebold, le Grand Lyon avance dans la réalisation de l’axe dit « des deux Joannès », qui vise à relier directement Saint-Rambert à Gorge de Loup. Sans passer par la place Valmy…

A la mairie du 9ème arrondissement de Lyon, on les connait sous le nom des « deux Joannès ». Les rues Joannès Masset et Joannès Carret ne se situent pas dans le même secteur du 9ème arrondissement de Lyon : la première commence sa course au sud du 9ème arrondissement, à proximité de Gorge de Loup et du Groupe Scolaire Jean Zay, pour la terminer contre la rue du Bourbonnais ; la seconde démarre du Nord, à proximité du bâtiment d’Apicil, dans le quartier de l'industrie pour se fondre, au centre de Vaise dans la rue du 24 Mars 1852. Pourtant, elles seront bientôt reliées entre elles : le Grand Lyon cherche depuis une dizaine d'années à relier ces deux axes structurants, afin d’assurer une liaison directe entre Saint Rambert et Gorge de Loup.

Éviter la place Valmy

Axe historique de convergence des routes de Bourgogne et du Bourbonnais - qui menaient toutes deux à Paris - la place Valmy attirait traditionnellement tous les trafics routiers, et notamment celui qui, en provenance des quais de Saône, pointait vers Gorge de Loup. « Jusqu’à présent – et c’était un problème de Vaise - il fallait passer par la place Valmy. Lorsque cette voirie sera réalisée (…), on ne sera plus obligé de passer place Valmy » a ainsi expliqué Gérard Collomb, lors du lancement du projet Marietton Diebold.

Ce dernier, dont la traversée constitue l’une des pièces manquantes de ce nouvel axe, va voir le jour d’ici 2014, en lieu et place de l’ancien bâtiment abritant un McDonald’s et un Intermarché et de leur parking. Au centre de celui-ci, une nouvelle voirie permettra ainsi de relier les deux tronçons de la rue du 24 mars 1852 : celui longeant, au nord, la gare de Vaise, et celui créé récemment, au sud, et qui relie l’actuelle rue du souvenir à la rue Marietton, au niveau du McDonald’s. Restera pour le Grand Lyon à avoir des discussions pour l’acquisition de la parcelle manquante, à savoir un tènement industriel, pour brancher directement la rue du 24 mars 1852 à l'avenue Joannès Masset… et permettre de relier enfin « les deux Joannès ».

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


«Il y aura un plan piéton métropolitain»


Bruno Bernard est le président de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’opération de pétionisation « la voie est libre », organisée ce week-end à Lyon et Villeurbanne.


Et Perrache s’ouvrit au sud…


Le pavillon sud de la gare de Perrache, qui permet un accès direct aux quais par la place des archives, a été inauguré ce mardi.


Villeurbanne veut l’encadrement des loyers au 1er janvier

null
Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne, organisait ce jeudi une conférence de presse durant laquelle il a évoqué diverses thématiques.


«Suivant les époques, on a associé la ville au végétal ou on l’a dissociée»


Frédéric Ségur est responsable ingénierie et prospective du patrimoine végétal de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’exposition « La ville-forêt. Vers une nouvelle culture urbaine », présentée au CAUE


Steel, un nouveau pôle commercial, a ouvert à Saint-Étienne

Après plusieurs mois de report en raison de la Covid, l’inauguration de ce centre commercial majeur de l’entrée Est de la ville a été réalisée ce mercredi.


Le NPNRU Minguettes-Clochettes, ligne forte du mandat à Vénissieux

Michèle Picard, maire de Vénissieux et vice-présidente de la Métropole de Lyon, organisait vendredi dernier sa conférence de presse.


L’Europe retient l’offre d’un consortium piloté la SPL Lyon Confluence

La Commission Européenne a retenu l’offre du consortium Scale, coordonné par la SPL. Il s’agit du plus gros réseau de villes européennes engagées dans la lutte contre le réchauffement climatique.


Hélène Geoffroy, nouvelle présidente de la SERL


Le conseil d’administration du groupe SERL s’est réuni ce lundi. Les administrateurs, dont certains sont des nouveaux administrateurs représentant la Métropole de Lyon, ont élu la nouvelle présidente de la structure.


Projet de salle Aréna à Décines-Charpieu : la concertation continue

Des sessions de visites de terrain sont organisées ce samedi 12 septembre.


Décès de Pascal Garrido, ancien président d’Epures

L’ancien maire de la Talaudière et ancien président de l’agence d’urbanisme stéphanoise est décédé, à l’âge de 76 ans.


«Le projet Foch Sully est vertueux»

Philippe Madelrieux est le vice-président de la FNAIM de la Loire. Nous évoquons avec lui le programme Action Coeur de Ville développé sur Roanne, le projet Foch Sully, ainsi que le dispositif Denormandie.


Le maire de Lyon acte le maintien d’une parcelle végétalisée dans le 1er arrondissement

Un projet immobilier, qui avait été contesté par l’ancienne maire d’arrondissement au 33 rue du Bon Pasteur, ne se fera finalement pas.


«La crise ne remet pas en cause l’idée de développer le tram, les télécabines et les bus»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les transports, le renouvellement urbain, et les changements à venir dans le quartier de la Part-Dieu.


«La Saulaie peut être la 1ère étape de la reconquête des berges du Rhône»

Béatrice Vessiller est vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les projets urbains de La Saulaie et du Vallon des hôpitaux.


«À Grandclément, un quartier avec des îlots sans voiture»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les projets urbains Grandclément et Gratte-Ciel.