Place Denuzière, future couture entre Sainte Blandine et la Saône

La place Denuzière sortira de terre d'ici 3 ans, tandis que le nouveau quartier, adossé à Sainte Blandine est déjà en travaux.

Si la phase 2 de la Confluence se prépare, la première phase du projet de rénovation urbaine n’en est pas moins en pleine phase opérationnelle. La semaine dernière, Gérard Collomb, le sénateur maire de Lyon, a, avec les principaux acteurs de la promotion dans ce secteur, visité les opérations en cours au nord-ouest de ce nouveau quartier de Lyon. Parmi elles, la place Denuzière, qui marquera une couture entre le quartier de Sainte Blandine et les Rives de Saône.

La place Denuzière (Asylum pour Lyon Confluence)

Encore délimitée par des bandes et balises jaunes, cette future place, située au nord-ouest du quartier de la Confluence, n’est pour l’heure que le centre d’un vaste chantier, d’où plusieurs programmes vont éclore dans les 2 à 3 ans. L’urbaniste de la phase 1 de la Confluence, Gérard Penot, de l’Atelier Ruelle, a expliqué la philosophie de cette Place Denuzière, qui se trouve à quelques mètres de la place Sainte Blandine.

« Nous essayons d’être dans la continuité à la fois de ce qui se crée et de l’existant ancien » explique-t-il. Aussi plutôt que de faire de ce nouveau quartier un « raccord » par rapport à ces deux quartiers, l’urbaniste a expliqué vouloir travailler dans un esprit d’« accord ». Un passage a ainsi déjà créé pour franchir la voie ferrée, mais n’est pas encore mis en service, le temps que la Place Denuzière prenne forme.

Voulue comme une ponctuation entre les rives de Saône et la place Sainte Blandine, la place Denuzière s’avère être un ensemble de deux rectangles légèrement décalés séparés au centre par l’axe sud/nord que constitue la Rue Denuzière. Pourquoi opérer un tel déhanchement vers le sud, qui n’était pas prévu au départ, sur cette place de 5800 m² ? « Parce que cela nous permettra plus tard, lorsque la gendarmerie évoluera, de poursuivre le cheminement en direction de la Saône et de son théâtre de verdure » explique l’urbaniste. « Pour la place Denuzière, il n’était pas question de reproduire encore un espace magistral sur Confluence » explique le paysagiste d’Axe Saône, Carlos Goncalvès. « L’objectif était de créer un espace public convivial et ombragé, qui crée une réponse au contexte bâti qui allait se mettre en place » explique-t-il. « Le deuxième objectif était de créer une ponctuation dans le cadre des déambulations et des promenades de Perrache aux Berges de Saône, et créer un instant d’arrêt ».

Aussi l’agence a voulu composer un espace très végétal et ombragé, à la demande des riverains et des futurs usagers dans le secteur, avec toutefois deux ambiances particulières sur cette future place. A l’est, côté Sainte Blandine, l’espace, très planté et fleuri, permettra au promeneur de faire une pause pour profiter de l’environnement, quantité de petits commerces et cafés étant amenés à s’installer en pied d’immeuble. A l’ouest, même si la trame végétale subsiste, la place devient plus minérale, avec notamment des jeux d’enfants. Aux abords de la place, un système de circulation en alternat va être mis en place, chose assez nouvelle sur Lyon. Les gens respecteront le véhicule qui vient en face, un seul véhicule pouvant traverser dans un sens comme dans l’autre, ce qui permettra notamment d’assurer une nette perméabilité piétonne sur l’ensemble de la place.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Presqu’ile : moins d’autos et « un peu de temps » pour le T8

Bruno Bernard, président du SYTRAL et de la Métropole, a rappelé publiquement lors du lancement de la concertation sur le réaménagement de la rive droite du Rhône vouloir se donner un plus de temps pour le projet de tramway entre Bellecour et Part-Dieu. Il a évoqué l’impact possible de la réduction des voies dédiées à l’automobile.


Réaménagement de la rive droite du Rhône: la concertation a débuté

Une réunion publique de lancement était organisée ce mardi à l’Hôtel de Ville de Lyon.


Lancement de la concertation sur le transport par câble entre Francheville et Lyon

nullUne soirée d’ouverture de la concertation est organisée ce mercredi. Le SYTRAL et une partie des opposants au projet ont présenté lundi cette démarche lors d’une conférence de presse.


Jean Castex était en visite vendredi dans la Métropole de Lyon

Le Premier ministre était en déplacement ce vendredi dans la Métropole de Lyon sur le thème de la politique de la Ville. Le chef du gouvernement s’est successivement rendu à La Duchère, Vénissieux, Vaulx-en-Velin et Villeurbanne.


La Métropole et Charly décident de remettre à plat le projet de cimetière

La Métropole de Lyon et la Ville, suite à une entrevue du président avec le maire, ont annoncé la relance des études quant aux sites potentiels du nouveau cimetière métropolitain.


Le cours Lafayette partiellement fermé à la circulation

Celui-ci est fermé dès ce mardi à la circulation et ce jusqu’en février entre la rue Ney et le boulevard Jules Favre Ceci va permettre la réalisation de travaux d’aménagement des espaces publics sur le boulevard Vivier-Merle.


Bruno Bernard appelle à un rééquilibrage des territoires

Le président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, a pu, lors de la conférence de presse organisée mardi sur l’encadrement des loyers, réaffirmer les grandes lignes en matière de politique du logement.


Travaux du T6 : Villeurbanne accompagne les commerçants

La Ville a annoncé accompagner les commerçants dans le cadre de la suppression du marché Leclerc.


Agglo de Villefranche : la ZAC de l’Ile Porte devrait enfin voir le jour

Beau Parc. Tel est le nom choisi par la Communauté d’agglomération Villefranche Beaujolais Saône pour sa fameuse ZAC de l’Ile Porte, attendue depuis au moins quinze ans, et qui devrait enfin connaître concrétisation.


Vers la création d’une SAC entre les OPH de la Métropole de Lyon

nullLes trois offices publics de l’habitat pourraient s’associer au sein d’une société de coopération, pour s’unir notamment en matière d’aménagement. L’idée a été évoquée par Renaud Payre lors des rencontres « En aparté » organisées par l’AURA HLM.


Clermont Auvergne Métropole développe ses réseaux de chaleur

nullLe président de l’intercommunalité et maire de Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi, a présenté mercredi les projets d’extension et d’interconnexion des réseaux, qui visent à diminuer l’empreinte carbone du territoire.


« Les terrasses » de l’Hôtel-Dieu récompensées par une pyramide d’argent

nullLa fédération des promoteurs immobiliers d’Auvergne organisait il y a 10 jours sa traditionnelle cérémonie des pyramides à l’Hôtel de Ville de Clermont-Ferrand. L’occasion pour les présidents de Clermont Auvergne Métropole et de la FPI régionale de faire un point sur ce marché plutôt dynamique.


Vénissieux : inauguration de la place Ennemond Romand

Cette requalification, réalisée pour un coût global de 5.1 millions d’euros, visait à créer un espace de proximité, apaisé, végétalisé et convivial.


Les futures lignes de métro de l’agglomération lyonnaise en concertation


Le SYTRAL organise du 21 septembre au 15 décembre un vaste débat sur l’avenir du réseau de métro dans l’agglomération lyonnaise. Avec 4 futures lignes versées au débat.


La Métropole de Lyon fait un geste fort en faveur des maires


Suite à la tribune signée par plus d’une quarantaine de maires, le président de la Métropole, Bruno Bernard, a annoncé une série de mesures, dont des rencontres avec les communes et des aides pour celles en fort développement. Une enveloppe de plusieurs millions d’euros pourrait être débloquée.