Lyon Confluence: Gérard Collomb a lancé jeudi l’îlot A3

Le maire de Lyon et président du Grand Lyon a lancé jeudi le premier îlot de la deuxième phase de la Confluence.

Le maire de Lyon et président du Grand Lyon a lancé jeudi la deuxième phase du projet d’aménagement de la Confluence, à travers la présentation du premier des 14 îlots du marché-gare de la Confluence. Bureaux, commerces, logements, salle de sports, crèche: la mixité fonctionnelle est une fois de plus le maitre mot dans cette nouvelle phase du projet phare de renouvellement urbain.

Au sein de ce nouvel îlot, attribué en mars dernier au promoteur Icade et situé face au bâtiment du Conseil Régional, huit bâtiments vont voir le jour, pour, au final, aboutir à la création de bureaux et plus de 200 logements. Avec au centre, la création d’une mini tour de 16 étages. Au vu des premières esquisses, le quartier du marché, au sein duquel sera situé cet îlot A3, devrait être plus sobre en termes architectural que la phase 1 de la Confluence. Bien loin de la fantaisie affichée à quelques centaines de mètres de là, dans le quartier des Docks. Objectif : que la Confluence côté Rhône soit, en se plaçant sur la rive gauche des quais du Rhône, un prolongement urbanistique du nord de la Presqu’ile, sans rupture architecturale marquée. Au nord, l’idée est ainsi de prolonger le quartier Sainte Blandine, avec des immeubles s’inscrivant dans une certaine continuité architecturale du cours Charlemagne. Quant au sud de l’îlot, l’esplanade François Mitterand viendra assurer une jonction verte avec le Centre commercial et les bords de la Darse.

28.100 m2 de surfaces résidentielles et tertiaires

Au final, l’îlot s’inscrira sur un tènement de 7690 m2 sur lesquels 28.100 m2 de surfaces résidentielles et tertiaires vont voir le jour. Les bâtiments offriront différentes hauteurs, allant du R+2 au R+16. 6 bâtiments proposeront en tout 232 logements, alors que 2 autres immeubles tertiaires proposeront 9000 m2 de bureaux. Les commerces occuperont en rez de chaussée 2500 m2.

Sur les pourtours, on trouvera ainsi les bâtiments de 7 et 9 étages, alors que des bâtiments de 6, 7 étages seront localisés à l’intérieur de l’îlot. La mini tour de 16 étages se trouvera elle au centre, sur la placette. Enfin, on notera la reconversion d’anciens bâtiments du marché de gros : celle d’une ancienne halle, la halle aux fleurs, en un complexe de 1200 m2 d’équipements sportifs. Une autre halle, la halle C5, accueille quant à elle la SPL Lyon Confluence. Certaines traces architecturales du marché de gros subsisteront également, à l’image de l’entrée nord du site, identifiée par tous les lyonnais.

Autour de l’architecte en chef de l’îlot, Herzog et de Meuron, plusieurs professionnels collaborent à ce projet : Tatiana Bilbao, Manuel Herz Architekten, Christian Kerez, AFAA et Michel Desvigne Paysagiste.

» L'îlot A3, un petit quartier dans le quartier






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La profession agricole se mobilise pour défendre le foncier


Les représentants des Chambres d’agriculture, de la FNSafer, de la FNSEA et de Jeunes Agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes font des propositions communes pour vraiment réguler le foncier agricole.


Fonds friches : premier appel à projet

Un premier appel à projets, doté de 40 millions d’euros sur deux ans sur les 300 millions du fonds, a été lancé.


La Métropole de Lyon et les villes organisent la continuité du service public


Les collectivités ont détaillé ce vendredi les mesures destinées à assurer la continuité du service public à destination des habitants et habitants du territoire.


Les démolitions se poursuivent à Saint-Étienne

La politique de rénovation urbaine basée sur des démolitions d’ampleur suit son cours dans la préfecture de la Loire, avec un nouvel écroulement de près de 4.000 m² de bâtiments dans le coeur de la ville.


Saint-Priest : livraison d’une résidence de Lyon Métropole Habitat

null
Cette nouvelle résidence est située dans le quartier des Ilots Verts à Saint-Priest.


La nouvelle vision du maire de Lyon pour la Part-Dieu

null
À l’occasion de l’inauguration d’«Orange Lumière», Grégory Doucet, maire de Lyon et président de la SPL Lyon Part-Dieu, a présenté le nouveau cap qu’il entend insuffler pour ce quartier.


Confluence: Rue Royale / Petitdidierprioux désignés lauréats de l’îlot ICF


Au nord du quartier, non loin de Perrache, le binôme lyonnais Rue Royale et Petitdidierprioux ont été désignés lauréats de l’îlot ICF Habitat Sud-Est Méditerranée.


Bruno Bernard a rencontré Jean Castex ce jeudi

Le président de la Métropole a rencontré ce jeudi le Premier ministre, en présence de Grégory Doucet, le maire de Lyon pour évoquer la crise sanitaire. Ce vendredi, il rencontrera le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau.


Politique de la ville : hausse de 46 millions d’euros des moyens en 2021

Le projet de loi de finances pour 2021 se traduit par une hausse des moyens pour la politique de la ville.


Renaud Payre, nouveau président de l’OFS métropolitain

Le vice-président de la Métropole de Lyon délégué à l’habitat, au logement social et à la politique de la ville, a été élu ce lundi président de l’organisme de foncier solidaire métropolitain.


«Il y aura un plan piéton métropolitain»


Bruno Bernard est le président de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’opération de pétionisation « la voie est libre », organisée ce week-end à Lyon et Villeurbanne.


Et Perrache s’ouvrit au sud…


Le pavillon sud de la gare de Perrache, qui permet un accès direct aux quais par la place des archives, a été inauguré ce mardi.


Villeurbanne veut l’encadrement des loyers au 1er janvier

null
Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne, organisait ce jeudi une conférence de presse durant laquelle il a évoqué diverses thématiques.


«Suivant les époques, on a associé la ville au végétal ou on l’a dissociée»


Frédéric Ségur est responsable ingénierie et prospective du patrimoine végétal de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’exposition « La ville-forêt. Vers une nouvelle culture urbaine », présentée au CAUE


Steel, un nouveau pôle commercial, a ouvert à Saint-Étienne

Après plusieurs mois de report en raison de la Covid, l’inauguration de ce centre commercial majeur de l’entrée Est de la ville a été réalisée ce mercredi.