Le Pont Schuman ouvre à la circulation ce jeudi | Lyon Pôle Immo

Le Pont Schuman ouvre à la circulation ce jeudi

Le Pont Schuman a été inauguré mercredi soir avec un spectacle son et lumière, donné à l’occasion de cet évènement.

Le Sénateur-Maire de Lyon, Gérard Collomb, a inauguré mercredi soir le Pont Schuman, 17e ouvrage sur la Saône. Le pont relie désormais les deux rives du fleuve, du quai Gillet (4e arr.) aux quais Jaÿr et du Commerce, dans le quartier de Vaise. Infrastructure de de 2.600 tonnes, sa longueur totale est de 180 m, pour 26 m de large.

Un spectacle son et lumière était organisé mercredi soir à l'occasion de l'inauguration de ce pont. Plusieurs élus du Grand Lyon avaient été invités: Jean-Luc Da Passano, Vice-Président du Grand Lyon en charge des grands ouvrages et des grandes infrastructures, Pierre Abadie, Vice-Président du Grand Lyon en charge de la voirie et des grandes infrastructures, Gilles Vesco, Conseiller délégué du Grand Lyon en charge des nouvelles mobilités urbaines, et bien sûr les maires d'arrondissement, David Kimelfeld, Maire du 4e et Hubert Julien-Laferriere, Maire du 9e.

Dès ce matin, le pont, comprenant deux arches suggérant le ricochet d’un galet dans l’eau, est ouvert aux voitures, aux piétons et cyclistes et assure ce nouveau lien, qui n’est toutefois pas du goût de tout le monde, et notamment des écologistes, qui ont, dans un communiqué, dénoncé un projet couteux et inutile.

« Alors que seulement 3 % des déplacements entre la ville et l’ouest lyonnais se réalisent en transports en commun, Europe Écologie Les Verts Lyon considère que la réalisation du Pont Schuman est un signal incitatif envoyé aux automobilistes, qui va encore accroître l’usage de la voiture individuelle en ville alors qu’une marge de progression de l’utilisation des transports en commun existe. L’inauguration de ce pont exclusivement dédié au trafic automobile, et dont la réalisation a coûté 39 millions d’euros au contribuable lyonnais, coïncide avec une augmentation de 4.8 % du tarif des transports en commun voté dernièrement par le Sytral » indiquent les écologistes.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La Métropole de Lyon crée 26 «quartiers populaires métropolitains»


Le nouveau contrat de ville pour la période 2024-2030, « Engagements Quartiers 2030 », a été signé vendredi en présence de la secrétaire d’Etat chargée de la Citoyenneté et de la Ville, Sabrina Agresti-Roubache. Aux côtés des 43 QPV, la collectivité a souhaité créer 26 quartiers qui feront l’objet d’un suivi particulier.


Presqu’île à vivre : début des travaux de la rue Grenette le mois prochain

nullDes travaux préalables de rénovation des réseaux souterrains débuteront en mai.


75.000 euros de subventions de l’État pour la poursuite de «Givors 2 Vallées»

La Métropole de Lyon et la Ville de Givors sont lauréates de l’appel à projets du « plan de transformation des zones commerciales – Entrées de Ville » lancé par le Gouvernement en septembre 2023.


La place Béraudier en pleine transformation

Une visite de chantier des travaux d’aménagement de la place Béraudier, située devant la gare de la Part-Dieu, dans le 3e arrondissement de Lyon, était organisée ce mardi, en présence de Bruno Bernard et Grégory Doucet.


Auvergne-Rhône-Alpes ne sortira pas du ZAN

Laurent Wauquiez a annoncé renoncer à sortir du dispositif « zéro artificialisation nette ». L’opposition a raillé «une utilisation opportuniste des enjeux environnementaux à des fins politiques».


Des promoteurs font l’objet d’intimidations dans des communes carencées

La préfète du Rhône a récemment retiré à certaines communes de la Métropole la compétence d’instruction des permis de construire. Ce qui n’empêcherait pas certains élus d’intimider des promoteurs…


Lancement de la piétonisation de la rue du Mail

nullDans le 4e arrondissement de Lyon, les premiers travaux de réseaux ont débuté en janvier sur le coeur de la Croix-Rousse. La Ville et la Métropole organisaient mercredi une déambulation avec la presse pour faire le point sur le projet.


Rillieux-La-Pape : Ogic lauréat de la consultation organisée par la SERL

nullLe projet «L’Echo» a été choisi pour devenir le porte-drapeau de la réinvention de la ville nouvelle de Rillieux-la-Pape, au cœur de la ZAC «Les balcons de Sermenaz».


Villeurbanne Saint-Jean : le plan de composition a été présenté

Le projet urbain s’affine, avec la présentation samedi 3 février lors d’une réunion publique du plan de composition de celui-ci.


Des maires inquiets suite à l’attaque du Premier ministre contre la loi SRU

nullLa volonté de modifier le calcul du taux SRU pour y inclure le logement intermédiaire a suscité un tollé de nombreux maires et présidents de Métropoles. Ils ont écrit une lettre ouverte à Gabriel Attal.


Réunion publique ce samedi autour du projet urbain Saint-Jean

L’évènement aura lieu ce samedi 3 février au gymnase Jean-Vilar à Villeurbanne


Bron : le réaménagement de la place de la Liberté validé

La Métropole de Lyon a validé le programme du réaménagement de cette place située au coeur de Bron.


La crise de l’immobilier impacte les finances de la Métropole de Lyon

nullLa baisse des droits de mutation a impacté les finances de la Métropole en 2023 et va continuer de les affecter en 2024. Dans son budget, la collectivité table néanmoins sur une stabilité des recettes. Le montant des investissements augmentera par ailleurs de 25 millions d’euros par rapport à 2023.


Tassin la Demi-Lune : la Ville exprime un vœu sur le TEOL

Le conseil municipal de la Ville s’est exprimé lors d’une séance dédiée, répétant déplorer une desserte modifiée par rapport au projet de métro E. La commune a lancé un questionnaire en ligne.


2024, «une année charnière »

nullNous évoquons avec Olivier Bianchi, maire de Clermont-Ferrand et président de Clermont Auvergne Métropole, les grands projets urbains de l’année 2024 sur le territoire de la centralité auvergnate.