Collomb souhaite un déclassement de l’A6-A7 « dans des délais assez brefs »

Gérard Collomb souhaite toujours déclasser une partie de l'autoroute A6-A7 traversant Lyon, afin de transformer celle-ci en boulevard urbain apaisé.

Lors de la visite de presse organisée lundi par la Métropole de Lyon dans les secteurs de Part-Dieu et de la Confluence, le président de la métropole de Lyon, Gérard Collomb, a indiqué à quelques journalistes souhaiter un déclassement, « dans des délais assez brefs », de l'autoroute traversant Lyon du nord au sud.

L'objectif serait de transformer cette autoroute en un vaste boulevard urbain. Le passage de cet axe en plein centre-ville est un lourd héritage historique : fréquemment encombré, le passage sous Fourvière cumule en effet des flux automobilistes locaux, métropolitains, et nationaux. L’arrivée de l’A89 en provenance de Bordeaux n’a fait qu’accentuer le phénomène. Aussi le président de la Métropole fait régulièrement pression sur l’Etat pour qu’une solution soit trouvée concernant ce déclassement. Mais celui-ci touche d’autres dossiers, comme la question du grand contournement de Lyon.

Un péage urbain pour les flux nationaux

Pour l’heure, si les automobilistes venant de Paris souhaitent contourner Lyon, ils doivent, au sud de Villefranche, s'acquitter d'un péage pour contourner l’agglomération. Les automobilistes continuent donc de préférer un passage en plein centre-ville, même au prix de bouchons. C’est précisément cette situation à laquelle le maire de Lyon veut mettre un terme. Il a indiqué à plusieurs journalistes ce lundi avoir bon espoir d'arriver à avancer « dans les plus brefs délais » sur cette problématique. Y compris en inversant les logiques en faisant payer les trafics nationaux passant sous Fourvière, et en rendant dans le même temps le contournement gratuit.

Le déclassement de l'autoroute et sa transformation en boulevard urbain viendraient par ailleurs finaliser la transformation du sud de la Presqu’ile. Le passage de cet axe majeur à proximité de l’éco-quartier de la Confluence contraste de façon marquée avec l’image du nouveau quartier, où les modes doux sont, a contrario, privilégiés. A terme, l’idée serait ainsi de placer feux rouges, pistes cyclables et passages piétons en bordure de fleuve, pour apaiser le sud de la Presqu’ile. Mais ce contournement se heurte aux réticences de certains élus de l’est, peu enclins à accepter les reports de trafics qui tendraient à intervenir et le prolongement du contournement vers Vienne, qui nécessiterait la construction d’un nouvel axe.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Politique de la ville : hausse de 46 millions d’euros des moyens en 2021

Le projet de loi de finances pour 2021 se traduit par une hausse des moyens pour la politique de la ville.


Renaud Payre, nouveau président de l’OFS métropolitain

Le vice-président de la Métropole de Lyon délégué à l’habitat, au logement social et à la politique de la ville, a été élu ce lundi président de l’organisme de foncier solidaire métropolitain.


«Il y aura un plan piéton métropolitain»


Bruno Bernard est le président de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’opération de pétionisation « la voie est libre », organisée ce week-end à Lyon et Villeurbanne.


Et Perrache s’ouvrit au sud…


Le pavillon sud de la gare de Perrache, qui permet un accès direct aux quais par la place des archives, a été inauguré ce mardi.


Villeurbanne veut l’encadrement des loyers au 1er janvier

null
Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne, organisait ce jeudi une conférence de presse durant laquelle il a évoqué diverses thématiques.


«Suivant les époques, on a associé la ville au végétal ou on l’a dissociée»


Frédéric Ségur est responsable ingénierie et prospective du patrimoine végétal de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’exposition « La ville-forêt. Vers une nouvelle culture urbaine », présentée au CAUE


Steel, un nouveau pôle commercial, a ouvert à Saint-Étienne

Après plusieurs mois de report en raison de la Covid, l’inauguration de ce centre commercial majeur de l’entrée Est de la ville a été réalisée ce mercredi.


Le NPNRU Minguettes-Clochettes, ligne forte du mandat à Vénissieux

Michèle Picard, maire de Vénissieux et vice-présidente de la Métropole de Lyon, organisait vendredi dernier sa conférence de presse.


L’Europe retient l’offre d’un consortium piloté la SPL Lyon Confluence

La Commission Européenne a retenu l’offre du consortium Scale, coordonné par la SPL. Il s’agit du plus gros réseau de villes européennes engagées dans la lutte contre le réchauffement climatique.


Hélène Geoffroy, nouvelle présidente de la SERL


Le conseil d’administration du groupe SERL s’est réuni ce lundi. Les administrateurs, dont certains sont des nouveaux administrateurs représentant la Métropole de Lyon, ont élu la nouvelle présidente de la structure.


Projet de salle Aréna à Décines-Charpieu : la concertation continue

Des sessions de visites de terrain sont organisées ce samedi 12 septembre.


Décès de Pascal Garrido, ancien président d’Epures

L’ancien maire de la Talaudière et ancien président de l’agence d’urbanisme stéphanoise est décédé, à l’âge de 76 ans.


«Le projet Foch Sully est vertueux»

Philippe Madelrieux est le vice-président de la FNAIM de la Loire. Nous évoquons avec lui le programme Action Coeur de Ville développé sur Roanne, le projet Foch Sully, ainsi que le dispositif Denormandie.


Le maire de Lyon acte le maintien d’une parcelle végétalisée dans le 1er arrondissement

Un projet immobilier, qui avait été contesté par l’ancienne maire d’arrondissement au 33 rue du Bon Pasteur, ne se fera finalement pas.


«La crise ne remet pas en cause l’idée de développer le tram, les télécabines et les bus»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les transports, le renouvellement urbain, et les changements à venir dans le quartier de la Part-Dieu.