A45 : Gaël Perdriau et Georges Fenech font pression

A la suite de la constitution du gouvernement, les partisans et adversaires de ce projet d’autoroute tentent de faire pression sur le nouvel exécutif.

La nomination de Nicolas Hulot au ministère de la Transition écologique et solidaire a donné des idées au député du Rhône Georges Fenech. Ce dernier a adressé mercredi au nouveau ministre une lettre réclamant la suspension du projet autoroutier visant à relier le sud-ouest de Lyon à Saint-Etienne. « Monsieur le ministre, un geste symbolique de votre part serait de suspendre le projet d’A45. Un projet destructeur pour l’environnement, inutile et coûteux», écrit-il.

Pour lui, des solutions alternatives existent, et seraient plus efficaces pour assurer une liaison efficace entre les deux centres urbains, l’A45 étant de nature à produire, selon les opposants au projet, une congestion automobile à hauteur de l’A450 et de Pierre-Bénite, sans même que le temps de liaison entre les deux centres-villes diminue. Georges Fenech préconise pour sa part un élargissement de l'A47 ou une ligne RER entre Lyon et Saint-Etienne.

Gaël Perdriau écrit à Nicolas Hulot et Bruno le Maire

Ce courrier n’a pas manque de provoqué l’ire de Gaël Perdriau, maire de Saint-Étienne et président de Saint-Étienne Métropole. Il a pour sa part adressé ce jour deux courriers concernant l’A45. Le premier à Nicolas Hulot, et l’autre à Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, qu’il avait, rappelons-le, soutenu lors de la primaire de la droite.

Le maire de Saint-Étienne a dans son courrier rappelle les engagements de l'État et l'intérêt de cette autoroute, comme cela a été confirmé à plusieurs reprises et depuis de nombreuses années.

« Devant une telle tentative de remise en cause et alors même que le Conseil d'État doit se prononcer d'ici quelques jours, Gaël Perdriau a également interpellé les présidents des conseils régional et départemental, partenaires  ayant délibérés favorablement pour participer financièrement à ce projet,  tous les parlementaires ligériens, les candidats aux élections législatives dans les circonscriptions stéphanoises, ainsi que les acteurs du monde économique, afin que chacun prenne une nouvelle fois ses responsabilités et puisse réaffirmer publiquement tout l'intérêt de cette infrastructure », précise-t-on à la Ville de Saint-Etienne.

Faiblesse du niveau de sécurité

Il rappelle que l'A45 est inscrite au schéma national des infrastructures de transport (SNIT), dont l'utilité a été confirmée par la commission nationale « Mobilité 21 », qui permettra de pallier la faiblesse du niveau de service et de sécurité de l'A47.

« Les derniers événements de la falaise de Corbeyre qui depuis le 26 avril menace de s'effondrer à tout moment sur l'A47, entraînant des fermetures partielles et une quasi paralysie des échanges routiers entre la 1ère et la 2ème agglomération de la 2ème région de France, démontre, s'il en était encore besoin, que l'A45 est plus qu'une nécessité, un impératif ! » indique le communiqué de la Ville.

« Tenter de vouloir remettre en cause aujourd'hui la réalisation de l'A45 relève de l'inconscience et d'une faute lourde politiquement, économiquement et en termes de sécurité pour les concitoyens que les élus sont censés représenter en faisant abstraction des intérêts particuliers », conclut-il.

Avant les travaux, il reste toutefois une étape: le conseil d'État doit valider le contrat de concession de la future autoroute. Si celui-ci était effectivement entériné, les acquisitions foncières pourraient dès lors intervenir, et le début des travaux pourrait avoir cours dès l'année prochaine et en 2019.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le NPNRU Minguettes-Clochettes, ligne forte du mandat à Vénissieux

Michèle Picard, maire de Vénissieux et vice-présidente de la Métropole de Lyon, organisait vendredi dernier sa conférence de presse.


L’Europe retient l’offre d’un consortium piloté la SPL Lyon Confluence

La Commission Européenne a retenu l’offre du consortium Scale, coordonné par la SPL. Il s’agit du plus gros réseau de villes européennes engagées dans la lutte contre le réchauffement climatique.


Hélène Geoffroy, nouvelle présidente de la SERL


Le conseil d’administration du groupe SERL s’est réuni ce lundi. Les administrateurs, dont certains sont des nouveaux administrateurs représentant la Métropole de Lyon, ont élu la nouvelle présidente de la structure.


Projet de salle Aréna à Décines-Charpieu : la concertation continue

Des sessions de visites de terrain sont organisées ce samedi 12 septembre.


Décès de Pascal Garrido, ancien président d’Epures

L’ancien maire de la Talaudière et ancien président de l’agence d’urbanisme stéphanoise est décédé, à l’âge de 76 ans.


«Le projet Foch Sully est vertueux»

Philippe Madelrieux est le vice-président de la FNAIM de la Loire. Nous évoquons avec lui le programme Action Coeur de Ville développé sur Roanne, le projet Foch Sully, ainsi que le dispositif Denormandie.


Le maire de Lyon acte le maintien d’une parcelle végétalisée dans le 1er arrondissement

Un projet immobilier, qui avait été contesté par l’ancienne maire d’arrondissement au 33 rue du Bon Pasteur, ne se fera finalement pas.


«La crise ne remet pas en cause l’idée de développer le tram, les télécabines et les bus»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les transports, le renouvellement urbain, et les changements à venir dans le quartier de la Part-Dieu.


«La Saulaie peut être la 1ère étape de la reconquête des berges du Rhône»

Béatrice Vessiller est vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les projets urbains de La Saulaie et du Vallon des hôpitaux.


«À Grandclément, un quartier avec des îlots sans voiture»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les projets urbains Grandclément et Gratte-Ciel.


Les EPF formulent 12 propositions pour la relance

Les établissements publics fonciers ont fait part en fin de semaine dernière de leurs propositions pour accélérer la sortie de crise et construire les modèles d’aménagement de demain.


Jacqueline Osty, Grand Prix de l’urbanisme 2020

La paysagiste avait à deux reprises été lauréate du Grand prix national du paysage. Elle est l’auteur de nombreux parcs qui sont l’occasion de penser la relation entre ville et territoire.


Bruno Bernard annonce ses 10 premiers chantiers pour l’été

null
Les premiers chantiers vont notamment porter sur l’encadrement des loyers, la poursuite des aménagements d’urbanisme tactique, mais aussi l’optimisation des procédures d’urbanisme.


Villeurbanne : lancement d’une plantation participative géante


Cette opération a été lancée officiellement ce mardi. Elle vise à occuper de matière temporaire un site qui sera ensuite bâti, dans le cadre de la ZAC Gratte-Ciel centre-ville.


Bruno Bernard sera candidat à la présidence du Sytral

Lors d’une interview au 19/20, le nouveau président de la Métropole a révélé vouloir briguer la président du syndicat des transports l’an prochain, dans un souci de cohérence. Il a également évoqué les questions de mobilité et les grands projets urbains.