Le projet Mermoz.net lauréat du concours «comment régénérer la ville ?»

Ce concours d’idées était organisé par le groupe cimentier français Vicat, avec la Métropole de Lyon et GrandLyon Habitat.

Un certain nombre d’acteurs de la construction, de l’architecture, et des élus s’étaient rassemblés mardi dans la salle du conseil de la Métropole de Lyon, pour participer à la finale du concours d’idées « Comment régénérer la ville ? », organisé par le groupe cimentier français Vicat, avec la Métropole de Lyon et GrandLyon Habitat.

Le concours avait été lancé en juillet dernier, durant la première biennale d’architecture de Lyon. Celui-ci est destiné à des équipes pluridisciplinaires d’étudiants en architecture, en urbanisme, en paysage, et ingénieurs. Il a été pensé par le groupe Vicat en collaboration avec la Métropole de Lyon, l’office public de l’habitat GrandLyon Habitat, et différentes écoles partenaires, à savoir l’ENSAL, l’INSA, l’ENTPE, l’ENSP et la mention de master VEU (via le LabEx IMU).

Trouver de nouvelles méthodes de travail

Il s’agissait, pour les étudiants, de développer de nouvelles méthodes de travail collaboratives de réhabilitation urbaine et architecturale. Ils devaient ainsi imaginer des restructurations urbaines adaptées au quartier de Mermoz sud dans le 8e arrondissement de Lyon, et devaient ainsi faire porter leurs réflexions sur des thématiques diverses, telles que la production énergétique, le développement de la biodiversité, la performance environnementale, les innovations esthétiques, ou encore l’économie circulaire.

Le concours avait initialement mobilisé 9 équipes étudiantes pluridisciplinaires autour de méthodes innovantes de réhabilitation architecturale et urbaine.

Présentation des projets (SDH/LPI)

Dans un deuxième temps, 3 équipes avaient été présélectionnées, et concouraient mardi devant un jury, qui, après délibération, a, en fin d’après-midi, attribué le 1er prix au projet Mermoz.Net. Ce dernier visait à réhabiliter le quartier de Mermoz-sud par une plus grande pratique de l’activité physique en milieu urbain.

L’équipe pluridisciplinaire était composée de Marjolaine Casella, étudiante en architecture à l’ENSAL, Narjisse Fousi, étudiante en architecture à l’ENSAL, Fanny Gachet, étudiante en architecture à l’ENSAL, Viria Leang, étudiante en architecture à l’ENSAL, Sijun Lv, étudiante en architecture à l’ENSAL et ingénieure diplômée en génie civil, Fayçal Sahnine, étudiant ingénieur à l’INSA et ingénieur diplômé en génie civil et de Lucie Simon, étudiante en paysage, urbanisme et aménagement à l’ENSP.

Une maille en béton souple

Les étudiants ont développé un matériau inédit, à savoir une maille en béton souple constituée de tesselles reliées par des fibres. La maille en béton peut être utilisée sous différentes formes (carré, rond, ellipse) et propriétés (fibre naturelle, synthétique ou métallique) pour offrir une rigidité faible ou élevée selon son usage : équipement public, revêtement de sol pour piéton, mobilités douces ou en ajout de surface dans les logements. La maille permet alors d’envisager de nouvelles utilisations du béton dans l’optique de créer un quartier en mouvement.

Guy Sidos, président-directeur général du groupe Vicat, s’est montré particulièrement satisfait des résultats et réflexions issues de ce concours : « valoriser les atouts du patrimoine en béton, tel était l’un des objectifs du concours ‘Comment régénérer la ville ?’. Dans la lignée de Louis Vicat, inventeur du ciment artificiel il y a 200 ans, cette démarche inédite illustre nos préoccupations environnementales et sociétales. Le groupe Vicat est fier de récompenser aujourd’hui le projet Mermoz.net qui, par son ingéniosité, a su apporter de nouvelles clés de réflexion pour une rénovation urbaine durable en plaçant le bien-être de l’usager au coeur du projet».

Michel le Faou, vice-président de la Métropole de Lyon était, de même, satisfait de ce concours développé sur un site en renouvellement urbain. Pour lui, « l’attachement au patrimoine et à l’histoire demeure un vecteur d’équilibre dans la construction de la ville, qui ne fait pas table rase du passé mais s’en inspire pour le sublimer ». « Le quartier Mermoz Sud, va, grâce à votre énergie et votre innovation, et surtout la mise en commun de vos savoir-faire, relever ces grands défis, et faire émerger un quartier moderne, dynamique qui saura répondre aux exigences de notre société en s’appuyant sur le passé pour se tourner vers son avenir», a t-il indiqué à l’adresse des étudiants.

Pour Catherine Panassier, présidente de GrandLyon Habitat, « il est important que les élèves soient très vite en contact avec les réalités complexes du renouvellement de la ville d'une manière générale, et des quartiers HLM en particulier (tel que Mermoz). Ce projet permet un rapprochement entre professionnels de la ville et étudiants dans une démarche ‘gagnant-gagnant’, les uns dans une démarche d'apprentissage, les autres dans une obligation de sortir de ses modes de réflexion et de s'ouvrir à de nouvelles façons d'appréhender les questions urbaines, un rafraichissement souvent bénéfique ! ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon 5 : lancement des travaux du futur parc Élise Rivet


À partir de lundi, la direction des espaces verts de la Ville de Lyon va lancer le chantier du futur parc promenade.


Nouvelle journée de piétonisation ce samedi


Pour la deuxième fois, la Métropole de Lyon expérimente la piétonisation de la Presqu’île ce samedi 12 octobre.


La Métropole de Lyon consacrée «capitale française de la Biodiversité»

Le titre a été décerné à la collectivité durant la 9e édition du concours organisé par l’Agence française pour la biodiversité.


La maitrise du foncier a fait débat au dernier Conseil de la Métropole

La séance du 30 septembre dernier a vu s’opposer François-Noël Buffet d’un côté et Michel Le Faou et David Kimelfeld de l’autre sur l’opportunité de créer un outil de maitrise foncière.


ZAC des Gratte-Ciel : Altarea Cogedim lauréat du macro-lot A

Le groupe a été désigné lauréat de la consultation portant sur ce macro-lot situé au sein de la zone d’aménagement.


« Ce livre blanc, c’est un appel à travailler ensemble »

null
Samuel Minot est le président de la fédération BTP Rhône et Métropole. Il évoque avec nous la présentation d’un livre blanc réalisé par la fédération et d’autres organisations professionnelles à l’attention des candidats aux élections municipales et métropolitaines.
»
Un livre blanc présenté aux candidats avant les élections de 2020


Un livre blanc présenté aux candidats avant les élections de 2020

En amont des élections métropolitaines et municipales, les fédérations professionnelles de l’immobilier, des TP, et de la construction ont présenté jeudi dernier leur livre blanc.


La Métropole de Lyon entérine la création d’un organisme foncier solidaire

Le Conseil de la Métropole de Lyon a voté ce lundi en faveur de la création de cet outil, qui vise à faire émerger une nouvelle offre de logements abordables, accessibles aux classes moyennes.


« La ZAC est bouclée »

Christiane Charnay est maire de Givors. Nous évoquons avec elle l’implantation du pôle entrepreneurial de la ville.


Le calme dans la presqu’île au 1er jour de la piétonisation


Ce samedi constituait la première journée d’expérimentation de la piétonisation de la presqu’île de Lyon.


« Si on veut augmenter le nombre de trains, il faudra construire une nouvelle voie ferrée »


Gaël Perdriau est le président du pôle métropolitain, président de Saint-Etienne Métropole, et maire de Saint-Etienne. Nous évoquons avec lui la place de l’industrie dans le pôle et la question centrale des transports.


Bonne nouvelle pour la Cité jardin de Gerland

Sa réhabilitation a été retenue dans le cadre d’un programme de recherche national.


Un nouveau programme « Petites villes de demain »

Celui-ci est un programme d’appui du Gouvernement afin d’accompagner les territoires ruraux.


De 100 à 150 logements construits par an à Saint-Cyr-au-Mont-d’Or

La population de la commune approche désormais les 6.000 habitants.


Une voie réservée au covoiturage à l’entrée de Grenoble

Le secrétaire d’Etat chargé des transports a confirmé la mise en place l’été prochain d’une voie réservée au covoiturage sur l’A48 entre la barrière de péage de Voreppe et la bifurcation entre l’A48 et l’A480.