PPRT de la vallée de la chimie : une réunion s’est tenue le 13 juin en préfecture

Le 13 juin dernier, une réunion s’est tenue entre le préfet et l’ensemble des partenaires du plan de prévention des risques technologiques (PPRT) de la vallée de la chimie.

C’est un document au long cours, discuté entre l’État et un nombre important de collectivités et partenaires. Le plan de prévention des risques technologiques (PPRT) de la vallée de la chimie a fait l’objet d’une réunion en préfecture, l’État souhaitant par ce biais faire le point sur sa mise en œuvre de ce plan et programmer les actions à venir. Des dispositifs innovants et ambitieux ont été définis depuis son adoption fin 2016, lesquels permettent de lancer des opérations concrètes en faveur de la protection des populations contre les risques.

Le PPRT de la vallée de la chimie est le plus important de France, et sa mise en œuvre est donc un chantier prioritaire nécessitant des dispositifs innovants ainsi que des moyens exceptionnels. Depuis son approbation en octobre 2016, un plan d’actions à hauteur de 134 millions d’euros a été négocié sur trois axes prioritaires, à savoir la conduite des mesures foncières, la protection des logements, mais aussi l’accompagnement des entreprises riveraines.

Démolitions à Feyzin

La réunion du 13 juin a ainsi permis de partager avec l’ensemble des partenaires les avancées, et préparer les actions à venir. Les mesures foncières permettent en premier lieu de sortir définitivement les populations les plus exposées des zones de risques. Une convention de 70 millions d’euros a ainsi été signée fin 2017 pour acquérir, puis démolir 88 habitations et activités à Feyzin. L’action est financée par l’État, les industriels à l’origine du risque, mais aussi la Métropole de Lyon et la Région.

Un courrier du Préfet a informé officiellement chaque propriétaire, et la procédure d’expropriation a été lancée par la Métropole de Lyon. L’enquête publique se déroulera dans quelques mois, à l’automne. « Parallèlement, chaque propriétaire peut désormais demander à la collectivité d’acquérir son bien. 16 mises en demeure d’acquérir ont déjà été déposées. La Métropole de Lyon établit un dialogue de proximité avec ces riverains, notamment pour convenir à l’amiable du prix d’acquisition », précise la préfecture.Pour leur part, les entreprises nécessitant un déplacement font l’objet d’un accompagnement par l’État, la Métropole et leurs partenaires, afin qu’elles puissent se relocaliser à proximité et que les emplois soient préservés.

Protection des logements

L’autre mesure majeure concerne les logements existants dans le périmètre du PPRT, tant maisons qu’appartements. Dès octobre 2024, ceux-ci devront obligatoirement être protégés contre les risques, soit un total de 5.400 logements privés concernés sur la vallée. Un dispositif exceptionnel a été défini avec des travaux financés à 100%, dont 40 % par l’État sous forme de crédit d’impôt, 30 % par les collectivités, et 30 % par les industriels. Des solutions d’avance sont également disponibles. Les riverains sont en outre accompagnés à chaque étape par un opérateur qualifié, du diagnostic de leur logement à la consultation des artisans jusqu’au dépôt des dossiers de financement. Ceci est intégralement financé par l’État, la Métropole, l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) et la Caisse des Dépôts, lesquels ont conclu une convention d’opération en avril 2018, visant à l’animation du dispositif, d’un montant de 9 millions d’euros.

Enfin, le troisième chantier concerne l’accompagnement des entreprises riveraines des sites à risques, soit 1500 entreprises. Les responsables d’activités ne sont par soumis à une obligation de travaux au titre du PPRT, mais sont en revanche tenus d’assurer la protection de leurs salariés et des usagers. Des travaux de réduction de la vulnérabilité, une organisation des postes de travail, une formation des salariés, et des plans de mise à l’abri sont envisageables.

« À l’automne 2018, le Préfet informera chaque responsable d’activité par courrier de sa situation ; la Métropole engagera une vaste campagne de sensibilisation, subventionnée à 80 % par l’État dans le cadre du pacte métropolitain d’innovation. Cette démarche se poursuivra par des accompagnements individualisés pour aider les chefs d’entreprises dans la mise en œuvre de leurs actions », a indiqué la préfecture.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Travaux du T6 : Villeurbanne accompagne les commerçants

La Ville a annoncé accompagner les commerçants dans le cadre de la suppression du marché Leclerc.


Agglo de Villefranche : la ZAC de l’Ile Porte devrait enfin voir le jour

Beau Parc. Tel est le nom choisi par la Communauté d’agglomération Villefranche Beaujolais Saône pour sa fameuse ZAC de l’Ile Porte, attendue depuis au moins quinze ans, et qui devrait enfin connaître concrétisation.


Vers la création d’une SAC entre les OPH de la Métropole de Lyon

nullLes trois offices publics de l’habitat pourraient s’associer au sein d’une société de coopération, pour s’unir notamment en matière d’aménagement. L’idée a été évoquée par Renaud Payre lors des rencontres « En aparté » organisées par l’AURA HLM.


Clermont Auvergne Métropole développe ses réseaux de chaleur

nullLe président de l’intercommunalité et maire de Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi, a présenté mercredi les projets d’extension et d’interconnexion des réseaux, qui visent à diminuer l’empreinte carbone du territoire.


« Les terrasses » de l’Hôtel-Dieu récompensées par une pyramide d’argent

nullLa fédération des promoteurs immobiliers d’Auvergne organisait il y a 10 jours sa traditionnelle cérémonie des pyramides à l’Hôtel de Ville de Clermont-Ferrand. L’occasion pour les présidents de Clermont Auvergne Métropole et de la FPI régionale de faire un point sur ce marché plutôt dynamique.


Vénissieux : inauguration de la place Ennemond Romand

Cette requalification, réalisée pour un coût global de 5.1 millions d’euros, visait à créer un espace de proximité, apaisé, végétalisé et convivial.


Les futures lignes de métro de l’agglomération lyonnaise en concertation


Le SYTRAL organise du 21 septembre au 15 décembre un vaste débat sur l’avenir du réseau de métro dans l’agglomération lyonnaise. Avec 4 futures lignes versées au débat.


La Métropole de Lyon fait un geste fort en faveur des maires


Suite à la tribune signée par plus d’une quarantaine de maires, le président de la Métropole, Bruno Bernard, a annoncé une série de mesures, dont des rencontres avec les communes et des aides pour celles en fort développement. Une enveloppe de plusieurs millions d’euros pourrait être débloquée.


Saint-Laurent-de-Mure : Edouard Denis et Em2c vont lancer«Esprit Village»

nullCe programme participe au nouveau visage du centre-bourg de Saint-Laurent-de-Mure. Il comprendra une cinquantaine de logements.


Une maison du patrimoine et des lettres à Saint-Etienne

Cette nouvelle institution située dans la demeure Chamoncel, au coeur du Vieux Saint-Etienne, a été inaugurée samedi 11 septembre, une semaine avant les journées européennes du patrimoine.


Modification du PLU-H: la Métropole de Lyon a présenté le bilan de la concertation


Le président de la Métropole, Bruno Bernard, et ses vice-présidents ont présenté les résultats de la concertation organisée un peu plus tôt dans l’année.


Vénissieux : les réalisations se succèdent dans le quartier du «Grand Parilly»

Après l’émergence d’Ikea, de Leroy Merlin, et d’Initial, un programme de bureaux, une résidence étudiante a été inaugurée en début d’été.


Nexity lauréat des îlots B1 et C1 Nord à Lyon Confluence

nullLa Métropole de Lyon, la Ville de Lyon et la SPL Lyon Confluence ont sélectionné l’offre du promoteur à l’issue d’une consultation lancée en 2020.


Emmanuel Macron veut amplifier le rebond des villes moyennes


A l’occasion de la 4ème rencontre nationale «Action cœur de ville», le président de la République a fait un certain nombre d’annonces, dont la pérennisation du fonds friches.


Cimetière métropolitain à Charly : Bruno Bernard appelle au dialogue

nullA l’occasion de la visite de rentrée de la Métropole de Lyon lundi, le président de la Métropole a indiqué souhaiter engager le dialogue.