Lyon 2 : une exposition sur la cité Mignot aux archives municipales

Cet ensemble, construit sur un îlot situé entre la rue Smith et la rue Quivogne, fait l'objet d'un rappel historique sur sa construction et son évolution jusqu’en octobre.

C’est l’un des éléments remarquables du quartier Sainte-Blandine, au nord de la Confluence. La Cité Mignot, qui compte 150 logements construits sur un îlot situé entre la rue Smith et la rue Quivogne, fut issue de la volonté, dès la seconde moitié du 19e siècle, de concevoir des logements dits hygiénistes. L’objectif étant, dans une période marquée par la présence de maladies telles que la tuberculose, de réaliser des logements répondant aux lois sur la salubrité, lesquelles devaient permettre de faire reculer les maladies.

L’architecte lyonnais Adolphe Schaeffer, né à Vénissieux, avait remporté un concours organisé par la Ville de Lyon pour édifier la cité Mignot, appelée à l’origine groupe Quivogne. Aussi, les premiers habitants, essentiellement des familles nombreuses, ont emménagé à l’orée de la première guerre mondiale, en 1914. Cette cité Mignot reste aujourd’hui un témoignage actuel du logement social intégrateur.

Exposition du 6 juillet au 20 octobre

Une exposition se tient ainsi aux archives municipales de Lyon du 6 juillet au 20 octobre, place des archives, au sud de la gare de Perrache. L’entrée est libre. L’exposition rappelle l’histoire des HBM (habitations à bon marché), via des documents d’archives et explique le projet de réhabilitation en cours, auquel participe notamment Bouygues Bâtiment Sud-Est. Cette exposition est aussi l’occasion de restituer les témoignages des habitants recueillis par le sociologue Olivier Chavanon et d’exposer les visages de certains habitants dans leur lieu de vie photographiés par Philippe Schuller.

Pour les équipes de Bouygues Bâtiment Sud-Est, l’éco-rénovation de la Cité Mignot s’appuie sur 3 missions nécessaires, à savoir le respect et la valorisation du patrimoine de cette cité-jardin historique, l’innovation et l’apport de solutions de confort tournées vers l’avenir, mais aussi l’écoute et la minimisation de l’impact des travaux sur les résidents. Elle comprend notamment le remplacement des descentes des eaux pluviales, la réfection de la toiture, mais aussi le ravalement du soubassement.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’aménagement du « terrain des soeurs » bat son plein à Villeurbanne

null
Une visite de chantier était mardi organisée par la SERL, la Métropole de Lyon, et la mairie de Villeurbanne sur le « Terrain des Sœurs », dans le quartier des Buers.


UTEI et Woodeum remportent l’îlot C2 Sud à La Confluence

null
L’îlot sera le premier en structure bois qui verra le jour dans ce nouveau quartier de la Confluence.


«On n’oppose pas le développement économique au respect de l’environnement»

A l’occasion du premier coup de pelle de la station Oullins Centre, nous avons évoqué avec la président de la Métropole, David Kimelfeld, le projet de prolongement du métro B et l’interconnexion de la ligne de transports en commun avec l’A450. Il rappelle au passage, au sujet de l’autoroute entre Lyon et Saint-Etienne, que la Métropole n’était pas opposée à l’A45, mais à son débouché.


« Une attractivité décuplée »

null
Clotilde Pouzergue est maire d’Oullins. Elle évoque, pour Lyon Pôle Immo, la prolongation du métro B, la création d’une nouvelle station à Oullins-centre et d’une maison du projet. Nous évoquons également avec elle le projet de la Saulaie.
» Premier coup de pelle pour la station de métro « Oullins-Centre »
» David Kimelfeld: «On n’oppose pas le développement économique au respect de l’environnement»


Des travaux d’aménagement à Curis-au-Mont-d’Or

Ces travaux qui débuteront début 2019 porteront à la fois sur l’amélioration de l’entrée du village et sur la restauration du ruisseau du Thou.


La loi ELAN a été votée définitivement mardi

Les sénateurs ont voté ce texte mardi à une large majorité. Le texte est désormais adopté par le Parlement.


Projet des Buers : réunion d’information le 17 octobre

En lien avec ce projet urbain, les rues de la Feyssine, du 8-mai-1945, la place des Buers ainsi que la rue de la Boube et son prolongement vont faire l’objet d’un important projet de requalification.


Clôture des rendez-vous 2018 de « Habiter et Se Loger »

Ces rencontres, qui ont permis des échanges entre la collectivité et les différents acteurs de l’habitat sur le territoire métropolitain, se sont achevées ce lundi.


Julien Denormandie en visite à Lyon et Saint-Fons

Le secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des territoires, Julien Denormandie, était vendredi en visite à Saint-Fons et à Lyon.


La CMP adopte un texte commun sur la loi ELAN

Députés et sénateurs ont adopté mercredi en Commission mixte paritaire un texte commun pour la loi. Plusieurs points de désaccord ont été désamorcés, comme le seuil d’au moins 12.000 logements pour les groupes HLM.


Ouverture des rendez-vous « Habiter et se loger »

nullDavid Kimelfeld et Michel le Faou ont ouvert mardi cette nouvelle édition de ces rendez-vous thématiques entre la collectivité et les professionnels du logement, qui se tiendront jusqu’au 8 octobre.


Villeurbanne : de nombreux chantiers en cours dans la ville

null
Le maire de Villeurbanne, Jean-Paul Bret, a évoqué mardi les prochaines échéances électorales, ainsi que les nombreux chantiers en cours dans la deuxième ville de la Métropole.
» L’autre soie : la vente du foncier est actée


L’autre soie : la vente du foncier est actée

Le maire de Villeurbanne a confirmé que la vente de l’ancien IUFM, dans le quartier du Carré de Soie, devrait bientôt aboutir.


« Tous les atouts pour devenir un territoire attractif »

Nathalie Frier est maire de Saint-Fons. Nous évoquons avec elle la troisième édition de l’appel des 30.


Part-Dieu, quartier en mutation

null
Pour leur visite de rentrée, le maire de Lyon, Georges Képénékian, et le président de la Métropole, David Kimelfeld, avaient donné rendez-vous à la presse au coeur de ce quartier en pleine transformation.