La friche Lamartine sera redéployée sur 3 lieux

La nouvelle friche sera déployée sur 3 lieux situés dans les 3ème et 9ème arrondissements.

L’actuelle friche Lamartine est amenée à permettre l’extension du stade Vivien Foë. Aussi, la Ville de Lyon a proposé une solution de relocalisation des artistes sur plusieurs sites, pour permettre à ceux-ci de conserver leur outil de création.

La nouvelle friche sera déployée sur 3 lieux situés sur 2 arrondissements. Deux seront situés sur le 3ème arrondissement, Ronfard et Pionchon, tandis que le 9ème accueillera aussi cette nouvelle friche, à savoir Tissot. « En plus d’être des lieux de travail, les sites Ronfard et Tissot permettront d’accueillir du public dans un cadre de qualité, ce qui n’était pas possible sur le site Lamartine », met en avant la Ville.

L’association Lamartine regroupe 250 artistes permanents et accueille 600 à 700 utilisateurs occasionnels chaque année, dans des domaines artistiques très divers (spectacle vivant, arts visuels et plastiques, design, sculptures…). Ces artistes sont inscrits dans les réseaux professionnels et se produisent sur plusieurs scènes régionales.

1.500 m2

Plus de 1.500 m2 seront mis à disposition des artistes sur ces sites, avec 5 studios de musique et d’enregistrement, 3 plateaux de spectacle vivant, des ateliers, une récupérathèque, des lieux dédiés à la fabrication, à la couture, aux expositions, des bureaux, des espaces de repos et de convivialité, etc… « Ces lieux hybrides, véritables outils de travail et de production, accueilleront une grande diversité des pratiques artistiques et n’ont pas d’équivalent sur le territoire lyonnais », note la Ville, qui a investi 1,5 millions d’euros pour rénover et mettre ces lieux à disposition des artistes qui en assurent la gestion de façon autonome. Cette occupation se fera à travers une convention de mise à disposition signée entre la Ville de Lyon et l’association Lamartine.

« Le déménagement entre l’ancien site et la nouvelle friche artistique multisites s’effectuera entre début juin et le 31 juillet », conclut la Ville.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le futur SCOT se discute en octobre au travers de réunions de concertation

Ce lundi, le Sepal a invité les habitants à prendre la parole pour exprimer leurs aspirations pour l’avenir de leur cadre de vie. 5 autres réunions vont avoir lieu ce mois, dont une ce mardi à Lyon.


Reconversion du centre d’échanges de Perrache : la convention est signée

nullLa Métropole de Lyon a indiqué vendredi avoir signé la convention d’exclusivité avec Apsys et Quartus pour la reconversion du centre d’échanges de Lyon Perrache.


Presqu’île de Lyon : des réunions publiques de proximité sur le projet d’apaisement

Des réunions publiques de proximité vont se tenir dans le courant du mois dans le 1er et le 2e arrondissement de Lyon.


4 déclarations d’engagement pour des quartiers de la Métropole

La Métropole de Lyon et l’agence nationale pour la rénovation urbaine ont signé jeudi des déclarations d’engagement pour 4 quartiers prioritaires de la politique de la ville.


Givors : convention de renouvellement urbain approuvée pour Les Vernes

La Métropole de Lyon a approuvé lors d’un conseil métropolitain la convention de renouvellement urbain pour le quartier « Les Vernes ».


Avant le congrès HLM, les élus font pression pour une régulation du foncier


Avant le congrès de l’USH qui se tiendra cette semaine à Lyon, les élus de toute la France ont signé, dans le JDD, un appel à la régulation du foncier pour faire face à la crise du logement.


Devant les promoteurs, la Métropole dit souhaiter une régulation des prix du foncier

Béatrice Vessiller et Renaud Payre ont, à l’occasion des pyramides d’argent de la fédération des promoteurs immobiliers, exprimé leurs ambitions en matière de production de logements.


Villeurbanne : inauguration des résidences « Cosmopolis » et « Arch »


Ces résidences développées par Rhône Saône Habitat et Cogedim ont été inaugurées le 14 septembre. La première comprend des logements en bail réel solidaire. Le maire et du vice-président de la Métropole de Lyon, ont, à cette occasion, appelé à une régulation du foncier.


« Nous, promoteurs, n’achetons pas des fonciers chers de gaieté de coeur »

nullPascal Boulanger est le président de la fédération des promoteurs immobiliers (FPI). Nous évoquons avec lui son ressenti après la présentation des premières mesures prises suite aux Assises du bâtiment et des travaux publics, mais aussi les problématiques en matière de foncier.


Face aux difficultés d’accès à Lyon, un maire signe une lettre ouverte

Patrick Guillot, maire de Saint-Cyr-au-Mont-d’Or, s’est fendu vendredi d’une lettre ouverte à Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon et du Sytral pour alerter sur la situation en matière de déplacements.


Saint-Étienne accueillera la Galerie Nationale du design

nullLe président de la République a confirmé l’installation de celle-ci au sein de la Cité du Design. Elle présentera sur près de 1.000 m² des pièces nationales d’œuvres design issues des collections de diverses institutions.


Signature d’une convention entre la Métropole de Lyon et le Cerema


La collectivité et le centre d’études et d’expertise ont signé une convention de partenariat et d’innovation sur la transition environnementale et énergétique.


Catherine Vautrin devient présidente de l’ANRU

L’ancienne ministre déléguée à la cohésion sociale et à la parité a été nommée a la présidence du conseil d’administration de l’agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU). Elle succède à Olivier Klein, désormais ministre délégué au logement


La mue du centre-bourg de Saint-Laurent-de-Mure


em2c et Édouard Denis ont posé courant juillet la première pierre d’Esprit Village, opération qui s’inscrit dans l’émergence d’une nouvelle polarité au sein du centre-bourg de la commune de l’Est lyonnais.


« Porter une dynamisation de l’ensemble de la commune »

Patrick Fiorini est le maire de Saint-Laurent-de-Mure. Nous évoquons avec lui la transformation du du Centre Bourg Laurentinois.