Cours Vitton : la 1ère tranche de requalification inaugurée

Cette inauguration a été effectuée ce vendredi.

Pascal Blache, maire du 6e arrondissement de Lyon, et Michel Le Faou, vice-président de la Métropole en charge de l’urbanisme ont inauguré ce vendredi la première tranche de la requalification des cours Vitton et Roosevelt.

Un réaménagement avait été initié par la Métropole de Lyon sur cet axe structurant de Lyon, face à l’accidentologie importante du secteur. On se souvient notamment qu’un accident mortel était intervenu en 2016. L’objectif pour la collectivité est donc de sécuriser les déplacements piétons et cycles, d’apaiser la circulation, ainsi que de le redynamiser et de l’embellir, tout en prenant en compte l’activité commerciale. Le stationnement a notamment été préservé au maximum, tout en organisant les livraisons.

Première phase

La tranche inaugurée n’était qu’une première phase. Le programme comprend à terme, la requalification de façade à façade des cours Vitton et Roosevelt, entre l’avenue Thiers à l’est et la place Maréchal Lyautey à l’ouest. Plusieurs phases sont prévues, avec une première intervention prioritaire finalisée fin 2019 sur ce tronçon Tête d’Or/Garibaldi (150 m), comprenant les carrefours Vitton/Tête d’Or et Vitton/Garibaldi.

Le coût total prévisionnel de l’opération s'élève à 12,4 millions d'euros dont 2 millions d'euros pour les travaux du premier tronçon et 1,53 millions d'euros à la charge de la Ville de Lyon (deuxième phase).

Le premier tronçon a, par ce réaménagement, été apaisé. « Sur ce tronçon les trottoirs ont été élargis d’environ 60 centimètres de chaque côté, le stationnement a été préservé en long, côté nord, 3 aires de livraison ont été créées, la chaussée a été réduite à 2 voies de circulation et un contre-sens cyclable sécurisé par un séparateur physique entre les rues Boileau et Tête d’Or a été créé », décrit la Métropole.

Une zone apaisée

Ladite tranche a été aménagée en zone 30. Deux plateaux surélevés à l’entrée et à la sortie au niveau de la zone ont été créés. Par ce biais, la circulation des cycles se fait en mixité avec la circulation des véhicules motorisés dans le sens de la circulation.

Par ailleurs, cet aménagement cyclable a été raccordé sur des aménagements cyclables existants pour garantir leur continuité. Concernant le nombre, la position et la longueur des aires de livraisons, un travail important a été réalisé avec les commerçants et les livreurs pour les adapter, indique la Métropole. « Un dispositif de marquage expérimental sera mis en place dès autorisation par les services de l’État. L’ensemble de ces aménagements ont été par ailleurs réalisés en concertation avec les associations de cyclistes, qui se disent aujourd’hui satisfaites de ce qui a été livré », souligne-t-elle. Les cyclistes attendent désormais le prolongement de l’axe cyclable.

Le chantier de requalification va se poursuivre sur ces cours à partir du deuxième semestre 2021 sur 3 séquences suivantes, dans un ordre restant à définir d’ici fin 2020. Il concernera le tronçon du cours Vitton entre l’avenue Thiers et le boulevard des Belges, le tronçon du cours Vitton entre le boulevard des Belges et la rue Tête d’Or, mais aussi le tronçon du cours Roosevelt compris entre la rue Garibaldi et la place Maréchal Lyautey.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Reprise des travaux sur les grands chantiers des parcs LPA

Les chantiers Saint-Antoine, Antonin Poncet et Béraudier ont redémarré ou sont en phase de reprise.


Déconfinement à Lyon : les écologistes affirment leurs positions

Grégory Doucet et Bruno Bernard organisaient ce mercredi une conférence de presse pour exprimer leurs positions en matière de déconfinement et de reprise de l’activité à Lyon et dans la Métropole.


Villeurbanne : réaménagement de la rue du 8 mai 1945

La requalification de l’axe et les travaux réalisés sur les rues principales du quartier se poursuivent.


La Métropole de Lyon organise son déconfinement et la relance

David Kimelfeld, a présenté ce mardi la stratégie de déconfinement du territoire, et organisé mercredi une première réunion du comité métropolitain de relance.


La Métropole de Lyon détaille son plan d’urbanisme tactique


Dans l’optique du déconfinement, 77 kilomètres de nouvelles pistes cyclables vont être déployés d’ici septembre. Le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, a détaillé lundi le plan de la collectivité en la matière.


Plan vélos : la Ville de Lyon fait ses propositions

La Ville de Lyon a fait ses propositions pour la mise en place d’un plan vélos, répondant à la stratégie d’urbanisme tactique de la Métropole.


Le confinement réinterroge les schémas urbains

La période de confinement est bien vécue pour une part importante des français. Mais elle a toutefois fait évoluer les critères du logement idéal, selon une étude de BNP Paribas Real Estate.


Métropole de Lyon : l’instruction des demandes d’autorisations maintenues

C’est ce qu’a indiqué la collectivité ce samedi. Celle-ci veut éviter toute rupture d’activité.


Esplanade devant l’Hôtel-Dieu, Guillotière, piscine sur le Rhône : les projets de Kimelfeld


David Kimelfeld et Georges Képénékian, candidats à la présence de la Métropole et à la mairie de Lyon, souhaitent développer un certain nombre de projets urbains sur divsers points de la Métropole, et notamment à Lyon.


« Le centre d’échanges de Perrache, une sorte de scarification urbaine »


Eric Lafond est le candidat 100 % Citoyens à la Métropole de Lyon. Il s’est uni avec Denis Broliquier, qui sera candidat lui à la mairie de Lyon.


Kimelfeld et Képénékian veulent végétaliser la place du Bachut

Le président de la Métropole, candidat à sa succession, et le candidat à la mairie de Lyon veulent faire de cette place une place jardin. Ils proposent également, dans le 8ème, une rénovation de l’avenue des Frères Lumière et l’expérimentation de la piétonisation.


Le projet de Képénékian et Kimelfeld pour la tour du CIRC

Les candidats à la mairie de Lyon et à la Métropole veulent faire de la tour que le centre international de recherche contre le cancer quittera en 2022 un lieu autour de la santé pour tous.


«On est en train de faire une région parisienne bis. Ce n’est pas notre modèle»


Renaud Payre, est le candidat de la Gauche Unie à la présidence de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui son programme, qui intègre des métros légers de surface, l’abandon de l’Anneau des sciences, de nouvelles relations avec les territoires environnants, mais aussi une coopérative pour la rénovation énergétique et l’encadrement des loyers.


Saint-Julien-en-Genevois: Bouygues Immobilier aménagera le quartier de la gare

La filiale du groupe Bouygues va ainsi réaménager les 60.000 m² du quartier.


Givors : bientôt un hôtel d’entreprises à proximité de la gare


La SERL a récemment présenté la future réalisation d’un hôtel d’entreprises à proximité du pôle entrepreneurial LYVE et de la gare.