Villeurbanne : le groupe Rosa Parks a été inauguré mardi

Le groupe scolaire est le premier équipement public livré au sein de la ZAC Gratte-Ciel Centre-Ville.

C’est le premier équipement public à avoir été inauguré au sein du projet Gratte-Ciel Centre-Ville. Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne, Damien Berthilier, son adjoint à l’éducation, et Guy Charlot, inspecteur d’Académie du Rhône, ont inauguré cet ensemble immobilier en présence du Groupe SERL, de l’atelier d’architecture Brenac & Gonzalez & Associés, ainsi que de l’association Chic de l’Archi !

La livraison du Groupe Scolaire a été réalisée fin 2019. L’inauguration officielle a eu lieu mardi 14 janvier après-midi, quelques jours après la première rentrée des élèves au sein de l’école, laquelle avait eu lieu une semaine auparavant. 8 classes maternelles et 12 classes élémentaires sont présentes dans ce groupe scolaire, qui comprend également un restaurant avec cuisine de réchauffage, et des locaux partagés, comme une bibliothèque, un espace administratif pour les activités scolaires, un cabinet médical, et des locaux RASED.

Ensemble immobilier ouvert sur la ville

L’ensemble immobilier a été réalisé par l’atelier Brenac & Gonzalez & Associés, que la ville de Villeurbanne avait sélectionné en 2016 sur concours, pour concevoir et réaliser le bâtiment. Elle avait confié un mandat de maîtrise d’ouvrage au Groupe SERL pour piloter l’opération.

La cour du groupe scolaire Rosa Parks (Groupe SERL)

L’ensemble scolaire se veut ouvert sur la ville, une volonté de l’équipe d’architectes. On y trouve ainsi de grandes baies vitrées qui laissent entrer la lumière dans les salles de classe. Par ailleurs, les cours de récréation sont situées sur plusieurs niveaux et composées de jeux d’enfants, de parcours sportifs et de plantations. L’architecture est décrite comme « douce et contemporaine à la fois », par l’architecte. Au sein du groupe, les espaces ont été pensés afin de répondre au mieux aux attentes des élèves et des enseignants. L’association Chic de l’Archi ! avait, pour ce faire animés en 2017 des ateliers avec des enfants de maternelle et de primaire, pour réfléchir avec eux aux espaces de circulation, aux ambiances des salles de classe et à la signalétique. Les résultats ont, par la suite, été restitués à l’atelier d’architecture Brenac & Gonzalez & Associés.

Un premier équipement public, avant d’autres

Ce groupe scolaire s’insère dans la ZAC Gratte-Ciel Centre-Ville, qui disposera d’autres équipements publics. Un second, le complexe sportif municipal de 3.000 m² récemment baptisé « Alexandra David-Neel », ouvrira au printemps 2020. Le projet Gratte-Ciel Centre-Ville, auparavant appelé Gratte-Ciel Nord, vise à intensifier le centre-ville de Villeurbanne, pour passer de 7 à 14 hectares d’ici à 2027.

« Son prolongement au nord du cours Émile-Zola en fera l’un des nouveaux centres d’attractivité de la Métropole. Le défi est de proposer une architecture du XXIe siècle qui ait la même force que les remarquables Gratte-Ciel de 1934 et qui réponde aux exigences de durabilité, de mixité des usages (logements, activités, commerces, équipements et espaces publics) et de confort dans la ville, en instaurant un dialogue entre tous les acteurs du projet et avec les habitants », note le Groupe SERL dans un communiqué.

Ce dernier a été désigné aménageur de ce projet de 110.000 m² de surface de plancher, dans le cadre d’une concession d’aménagement qui lui a été confiée en 2014 par la Métropole de Lyon, en partenariat avec la ville de Villeurbanne.

Intérieur du groupe scolaire Rosa Parks (Groupe SERL)





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Grand Saint-Jean » : le projet urbain entre dans sa première phase

Des financements ont été accordés ce 21 juin par l’ANRU au projet de Villeurbanne Saint-Jean. La première étape se déploiera sur une période de 15 ans, pour la partie sud.


Olivier Klein, un ministre du logement bien connu des territoires urbains

null
Le nouveau ministre délégué chargé de la Ville et du Logement était jusqu’ici le président du conseil d’administration de l’ANRU. Il connait ainsi les territoires en renouvellement urbain dans la Métropole.
» Olivier Klein devient ministre délégué au logement


Le « Vallon des hôpitaux », futur quartier équilibré au sud de la Métropole de Lyon

Mixité fonctionnelle, mobilités repensées, mixité sociale : l’abandon du projet de l’« Anneau des Sciences » a transformé le projet urbain situé à Saint-Genis-Laval, à la lisière d’Oullins et de Pierre-Bénite. Les différents acteurs publics, dont les HCL, présentaient mercredi celui-ci lors d’une visite de presse.


Vers une accélération du verdissement de la Part-Dieu

nullBruno Bernard, président de la Métropole de Lyon, et Grégory Doucet, maire de Lyon, ont présenté ce lundi la nouvelle agence de paysagistes chargée d’accélérer la végétalisation de la Part-Dieu.


Urbanisme transitoire : Bouygues renouvelle sa démarche autour de la friche Nexans

Bouygues Immobilier renouvelle sa démarche expérimentale d’urbanisme transitoire autour de la friche industrielle Nexans.


Apsys et Quartus vont repenser le centre d’échanges de Lyon Perrache

Le groupement a été retenu dans le cadre de l’appel à projets visant à requalifier le centre d’échanges de Lyon Perrache. Ceci s’inscrit dans la deuxième phase de l’opération « Ouvrons Perrache ».


Villeurbanne : concertation sur le futur du parking Raphaël-de-Barros

Une concertation sur les aménagements des espaces publics Raphaël-de-Barros a lieu tout au long du mois de juin.


«Nous avons une action très importante pour le foncier économique»

nullBéatrice Vessiller est la vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme. Nous évoquons avec elle le lancement de la révision du SCOT, les grandes opérations d’urbanisme récemment présentées, et les enjeux en matière d’accueil d’activités économiques.


Eiffage Immobilier a inauguré «Évolution » à Rillieux-la-Pape


Le programme compte 88 logements qui vont du T2 au T4. Une grande surface alimentaire a ouvert ses portes il y a quelques semaines au rez-de-chaussée.


ACI, ou le passage d’un site industriel à une opération mixte

nullLe projet porté par BNP Paribas Immobilier et Ginkgo permettra l’éclosion, sur ce site industriel, d’un quartier mixte avec logements, bureaux, locaux, équipements publics, ainsi qu’un parc urbain de 2 hectares. Le T6 desservira l’ensemble.


Le SEPAL travaille sur la révision du SCOT

Il y a une dizaine de jours, un séminaire de lancement de la révision du schéma de cohérence territoriale du territoire se tenait à la Cité de la Gastronomie de Lyon.


Le TEOL, tramway express de l’ouest lyonnais, pour remplacer le métro E

nullSuite à une concertation, SYTRAL Mobilités a indiqué souhaiter introduire un tracé de tramway express enterré à destination de l’ouest lyonnais. Celui-ci serait deux fois moins onéreux pour un service très proche.


Le maire de Tassin déçu par l’abandon du métro E

Pascal Charmot a regretté la décision de préférer la réalisation d’un tramway à un métro. Il craint notamment que les embouteillages soient accentués avec un tramway en surface.


Rue Garibaldi : vers l’ouverture d’une concertation sur l’aménagement du 3e tronçon

Une délibération a été votée en commission permanente pour lancer la concertation sur l’aménagement de ce tronçon entre les rues Arménie-Pensionnat et la Grande rue de la Guillotière.


MLyon : la Métropole de Lyon cède les lots M+M à DCB

Cette signature a été réalisée il y a une semaine, le 2 mai.