Lyon Confluence : la rénovation du bâtiment porche est en cours

Au terme de cette opération menée par la SPL Lyon Confluence, la salle du marché gare rouvrira ses portes en 2022.

C’est l’un des bâtiments emblématiques de la phase 2 de la Confluence. Intervenant parallèlement à la construction du projet immobilier Sollys de Bouygues Immobilier et de LinkCity, le bâtiment porche du marché gare connaît des travaux de rénovation depuis l’automne 2019, avec la démolition partielle des « ailes ». Ce « bâtiment porche » du marché-gare de Lyon avait été construit dans les années 1960, inauguré en mai 1961, et constituait alors l’entrée du plus gros marché d’intérêt national (MIN) avant la création de Rungis. Propriété de la Métropole de Lyon, il abritait les services administratifs utiles au fonctionnement du marché de gros surnommé le « ventre de Lyon ». Mais en 2009, le marché de gros est transféré à Corbas.

Si certaines halles sont démolies par la SPL Lyon Confluence dans le cadre du projet urbain Lyon Confluence phase 2 côté Rhône, plusieurs sont conservées, elles seront réhabilitées. Parmi elles, le bâtiment porche - patrimoine historique - sera totalement rénové et fera le lien entre le quartier historique de Perrache/Sainte-Blandine et le quartier du marché, en cours de construction côté Rhône.

Nouvelle phase de travaux

En novembre 2019, l’atelier d'architecture « Carte Blanche » avait été désigné pour la maîtrise d’œuvre mandataire. La fin de la démolition des ailes du bâtiment Porche est intervenue en février 2020. Le chantier de rénovation initié il y a un an et demi entre toutefois dans une nouvelle phase en ce début de printemps. Le projet de rénovation du bâtiment est conduit par la SPL Lyon Confluence, maître d’ouvrage pour le compte de la Métropole de Lyon et de la Ville de Lyon, et ce pour un budget de 3,3 millions d’euros.

La livraison du bâtiment rénové devrait intervenir au printemps 2022, afin de permettre la ré-ouverture de la Salle du Marché Gare inaugurée il y a 15 ans par la MJC Confluence. Cet équipement de rayonnement régional - labellisé SMAC (Scènes de Musiques Actuelles) - sera également un lieu culturel de proximité ouvert aux usagers du quartier.`

Mise aux normes du bâtiment porche

Au programme de ces travaux, est prévu une mise aux normes du bâtiment porche, une augmentation de la capacité de la salle de concert (400 places contre 300 avant rénovation) et la création d’un second espace scénique. Est également programmé la création de lieux de convivialité ouverts aux usagers du quartier (café culturel, salle de réunion, espace d’exposition, etc.), un réaménagement des locaux associatifs (bureaux, salles de réunion, espaces de détente, etc.), des espaces d’accueil des artistes (loges, catering, bureau de production, etc.), et une rénovation énergétique globale, avec pour objectif un bâtiment BBC.

Est également prévue l’intégration d’énergies renouvelables au bâtiment, avec le raccordement au réseau de chauffage urbain alimenté aux deux tiers par des énergies renouvelables et une production d’électricité grâce à des panneaux photovoltaïques en toiture.

Nouvelle vie pour «Le Marché Gare »

La salle du marché gare va donc connaître une nouvelle vie. «Le Marché Gare », ouvert en février 2006, est aujourd’hui une salle de concerts et de résidences de musiques actuelles gérée par l’association MJC Confluence. « C’est un lieu atypique de rencontre entre les artistes et le public dans un contexte de proximité et d’attachement à la création musicale et artistique. L’équipe organise une soixantaine de concerts par an en collaboration avec les acteurs culturels de la région ; mais également des spectacles jeune public, la projection de films documentaires ou encore des expositions d’arts visuels. Elle accompagne aussi nombre de jeunes artistes, en concert ou en résidence, dans la construction de leur parcours de musicien, contribuant ainsi à la structuration professionnelle de la filière ‘musiques actuelles’ et de la scène locale », note la SPL Lyon Confluence dans un communiqué.

Or l’intérêt de ce projet culturel et artistique a été souligné par l’attribution fin 2018, par le Ministère de la Culture, la Ville de Lyon et la Région, du label national SMAC (Scènes de Musiques Actuelles).

La SPL rappelle que le Marché Gare propose à son public, depuis la fermeture de la salle et le lancement des travaux de démolition, « L’Echappée Sauvage », une programmation hors-les-murs menée en coopération avec d’anciens et de nouveaux partenaires du territoire.

« Plus de 40 lieux de la Métropole ont ainsi été investis pendant ce programme, du Sonic à l’Opéra, en passant par la Station Mue, GrrrndZero ou le Transbordeur. En 2021, dans un contexte sanitaire inédit, privant le public de concerts et faisant tourner au ralenti, voire au point mort, tout le secteur culturel, le Marché Gare fête ses 15 ans. 15 ans de live, de découvertes, de résidences, de mise en valeur de la scène locale, d’événements spéciaux et d’échanges avec les artistes, les partenaires, les bénévoles et le public. Avec l’espoir renouvelé d’accueillir à nouveau ses publics dès le printemps 2022 ! », conclut la SPL.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Campus Lyontech La Doua : réaménagement de l’entrée Einstein

Cette opération va s’étaler du 12 avril au mois de septembre.


La démolition de la barre Monmousseau, acte majeur du NPNRU à Vénissieux

Ce vendredi 2 avril était un jour majeur pour le plateau des Minguettes, à Vénissieux. La barre Monmousseau a en effet été détruite par implosion à Vénissieux. Une opération qui s’inscrit dans le NPNRU 2020/2030.


La barre Monmousseau détruite par implosion à Vénissieux

nullInscrite dans le NPNRU, l’implosion de la barre Monmousseau d’ICF Sud-Est Méditerranée, sur le plateau des Minguettes, a eu lieu ce vendredi, peu après 10h30.


Lyon Confluence : la rénovation du bâtiment porche est en cours

null
Au terme de cette opération menée par la SPL Lyon Confluence, la salle du « Marché Gare » rouvrira ses portes en 2022.


Inauguration de l’arboretum de Sathonay-Camp

nullCet arboretum est situé en lisière de la ZAC Castellane, développée depuis 10 ans par la Métropole de Lyon et la Ville. Après une déambulation au sein de la zone aménagée, il a été inauguré vendredi par le maire et le président de la Métropole de Lyon.


Le recyclage des friches inscrit dans l’accord territorial de relance

Au sein de l’accord territorial de relance de la métropole de Lyon signé dans la semaine avec l’État, était inscrit le recyclage des friches.


La Ville de Lyon a présenté sa PPI 2021-2026

nullLe projet de programmation pluriannuelle des investissements 2021-2026 a été présenté ce jeudi devant le conseil municipal. Il comprend notamment des élements en matière de logement.


Villefranche-sur-Saône, Chambéry, Roanne dans le top 10 des centres-villes dynamiques

Villes de France, une association d’élus fédérant les villes moyennes, et Mytraffic, leader européen de l’analyse du flux piéton, ont publié le premier palmarès des centres-villes dynamiques.


«Le navire Opac est robuste. Il tient bien la mer »

nullXavier Inglebert est le nouveau directeur général de l’Opac du Rhône. SAC avec Loire Habitat, diversification des sources de financement, nouvelle convention d’utilité sociale avec l’Etat: nous évoquons avec lui les enjeux de l’office public de l’habitat du département du Rhône.


La ZFE va être renforcée dès 2022

Le conseil métropolitain a acté un durcissement progressif de la zone à faibles émissions dans la Métropole de Lyon à partir de 2022. Le diesel sera, lui, banni dès 2026. D’autres sujets urbains étaient également à l’ordre du jour.


Les habitants invités à se prononcer sur le tracé du T6 à Villeurbanne

nullUne nouvelle concertation va débuter le 15 mars, afin d’éclairer le choix du Sytral entre deux tracés visant à prolonger au nord la ligne de tramway T6.


Reconversion des friches polluées: 192 candidatures pour le 1er appel à projets

Lancé par l’ADEME, cet appel à projets dédié à la reconversion de friches polluées issues d’anciens sites industriels ou miniers s’inscrit dans le cadre du plan de relance. Il vient de se clôturer.


Villeurbanne Saint-Jean : une balade pour discuter du projet urbain

La Ville de Villeurbanne et la Métropole organisent cette balade urbaine pour dialoguer avec les habitants du quartier sur les éléments du programme, avant de désigner l’aménageur de la ZAC.


Villeurbanne: des aménagements transitoires place Jules-Grandclément

De nouvelles installations seront installées à partir du printemps prochain sur l’actuel parking.


Décines-Charpieu : réunion publique pour l’Arena

null
Ce temps d’échange et de dialogue sur le projet porté par l’OL Groupe aura lieu ce mardi en visioconférence à 17h15, en présence de Béatrice Vessiller et Jean-Michel Aulas