Lyon Confluence : la rénovation du bâtiment porche est en cours

Au terme de cette opération menée par la SPL Lyon Confluence, la salle du marché gare rouvrira ses portes en 2022.

C’est l’un des bâtiments emblématiques de la phase 2 de la Confluence. Intervenant parallèlement à la construction du projet immobilier Sollys de Bouygues Immobilier et de LinkCity, le bâtiment porche du marché gare connaît des travaux de rénovation depuis l’automne 2019, avec la démolition partielle des « ailes ». Ce « bâtiment porche » du marché-gare de Lyon avait été construit dans les années 1960, inauguré en mai 1961, et constituait alors l’entrée du plus gros marché d’intérêt national (MIN) avant la création de Rungis. Propriété de la Métropole de Lyon, il abritait les services administratifs utiles au fonctionnement du marché de gros surnommé le « ventre de Lyon ». Mais en 2009, le marché de gros est transféré à Corbas.

Si certaines halles sont démolies par la SPL Lyon Confluence dans le cadre du projet urbain Lyon Confluence phase 2 côté Rhône, plusieurs sont conservées, elles seront réhabilitées. Parmi elles, le bâtiment porche - patrimoine historique - sera totalement rénové et fera le lien entre le quartier historique de Perrache/Sainte-Blandine et le quartier du marché, en cours de construction côté Rhône.

Nouvelle phase de travaux

En novembre 2019, l’atelier d'architecture « Carte Blanche » avait été désigné pour la maîtrise d’œuvre mandataire. La fin de la démolition des ailes du bâtiment Porche est intervenue en février 2020. Le chantier de rénovation initié il y a un an et demi entre toutefois dans une nouvelle phase en ce début de printemps. Le projet de rénovation du bâtiment est conduit par la SPL Lyon Confluence, maître d’ouvrage pour le compte de la Métropole de Lyon et de la Ville de Lyon, et ce pour un budget de 3,3 millions d’euros.

La livraison du bâtiment rénové devrait intervenir au printemps 2022, afin de permettre la ré-ouverture de la Salle du Marché Gare inaugurée il y a 15 ans par la MJC Confluence. Cet équipement de rayonnement régional - labellisé SMAC (Scènes de Musiques Actuelles) - sera également un lieu culturel de proximité ouvert aux usagers du quartier.`

Mise aux normes du bâtiment porche

Au programme de ces travaux, est prévu une mise aux normes du bâtiment porche, une augmentation de la capacité de la salle de concert (400 places contre 300 avant rénovation) et la création d’un second espace scénique. Est également programmé la création de lieux de convivialité ouverts aux usagers du quartier (café culturel, salle de réunion, espace d’exposition, etc.), un réaménagement des locaux associatifs (bureaux, salles de réunion, espaces de détente, etc.), des espaces d’accueil des artistes (loges, catering, bureau de production, etc.), et une rénovation énergétique globale, avec pour objectif un bâtiment BBC.

Est également prévue l’intégration d’énergies renouvelables au bâtiment, avec le raccordement au réseau de chauffage urbain alimenté aux deux tiers par des énergies renouvelables et une production d’électricité grâce à des panneaux photovoltaïques en toiture.

Nouvelle vie pour «Le Marché Gare »

La salle du marché gare va donc connaître une nouvelle vie. «Le Marché Gare », ouvert en février 2006, est aujourd’hui une salle de concerts et de résidences de musiques actuelles gérée par l’association MJC Confluence. « C’est un lieu atypique de rencontre entre les artistes et le public dans un contexte de proximité et d’attachement à la création musicale et artistique. L’équipe organise une soixantaine de concerts par an en collaboration avec les acteurs culturels de la région ; mais également des spectacles jeune public, la projection de films documentaires ou encore des expositions d’arts visuels. Elle accompagne aussi nombre de jeunes artistes, en concert ou en résidence, dans la construction de leur parcours de musicien, contribuant ainsi à la structuration professionnelle de la filière ‘musiques actuelles’ et de la scène locale », note la SPL Lyon Confluence dans un communiqué.

Or l’intérêt de ce projet culturel et artistique a été souligné par l’attribution fin 2018, par le Ministère de la Culture, la Ville de Lyon et la Région, du label national SMAC (Scènes de Musiques Actuelles).

La SPL rappelle que le Marché Gare propose à son public, depuis la fermeture de la salle et le lancement des travaux de démolition, « L’Echappée Sauvage », une programmation hors-les-murs menée en coopération avec d’anciens et de nouveaux partenaires du territoire.

« Plus de 40 lieux de la Métropole ont ainsi été investis pendant ce programme, du Sonic à l’Opéra, en passant par la Station Mue, GrrrndZero ou le Transbordeur. En 2021, dans un contexte sanitaire inédit, privant le public de concerts et faisant tourner au ralenti, voire au point mort, tout le secteur culturel, le Marché Gare fête ses 15 ans. 15 ans de live, de découvertes, de résidences, de mise en valeur de la scène locale, d’événements spéciaux et d’échanges avec les artistes, les partenaires, les bénévoles et le public. Avec l’espoir renouvelé d’accueillir à nouveau ses publics dès le printemps 2022 ! », conclut la SPL.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vers une accélération du verdissement de la Part-Dieu

nullBruno Bernard, président de la Métropole de Lyon, et Grégory Doucet, maire de Lyon, ont présenté ce lundi la nouvelle agence de paysagistes chargée d’accélérer la végétalisation de la Part-Dieu.


Urbanisme transitoire : Bouygues renouvelle sa démarche autour de la friche Nexans

Bouygues Immobilier renouvelle sa démarche expérimentale d’urbanisme transitoire autour de la friche industrielle Nexans.


Apsys et Quartus vont repenser le centre d’échanges de Lyon Perrache

Le groupement a été retenu dans le cadre de l’appel à projets visant à requalifier le centre d’échanges de Lyon Perrache. Ceci s’inscrit dans la deuxième phase de l’opération « Ouvrons Perrache ».


Villeurbanne : concertation sur le futur du parking Raphaël-de-Barros

Une concertation sur les aménagements des espaces publics Raphaël-de-Barros a lieu tout au long du mois de juin.


«Nous avons une action très importante pour le foncier économique»

nullBéatrice Vessiller est la vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme. Nous évoquons avec elle le lancement de la révision du SCOT, les grandes opérations d’urbanisme récemment présentées, et les enjeux en matière d’accueil d’activités économiques.


Eiffage Immobilier a inauguré «Évolution » à Rillieux-la-Pape


Le programme compte 88 logements qui vont du T2 au T4. Une grande surface alimentaire a ouvert ses portes il y a quelques semaines au rez-de-chaussée.


ACI, ou le passage d’un site industriel à une opération mixte

nullLe projet porté par BNP Paribas Immobilier et Ginkgo permettra l’éclosion, sur ce site industriel, d’un quartier mixte avec logements, bureaux, locaux, équipements publics, ainsi qu’un parc urbain de 2 hectares. Le T6 desservira l’ensemble.


Le SEPAL travaille sur la révision du SCOT

Il y a une dizaine de jours, un séminaire de lancement de la révision du schéma de cohérence territoriale du territoire se tenait à la Cité de la Gastronomie de Lyon.


Le TEOL, tramway express de l’ouest lyonnais, pour remplacer le métro E

nullSuite à une concertation, SYTRAL Mobilités a indiqué souhaiter introduire un tracé de tramway express enterré à destination de l’ouest lyonnais. Celui-ci serait deux fois moins onéreux pour un service très proche.


Le maire de Tassin déçu par l’abandon du métro E

Pascal Charmot a regretté la décision de préférer la réalisation d’un tramway à un métro. Il craint notamment que les embouteillages soient accentués avec un tramway en surface.


Rue Garibaldi : vers l’ouverture d’une concertation sur l’aménagement du 3e tronçon

Une délibération a été votée en commission permanente pour lancer la concertation sur l’aménagement de ce tronçon entre les rues Arménie-Pensionnat et la Grande rue de la Guillotière.


MLyon : la Métropole de Lyon cède les lots M+M à DCB

Cette signature a été réalisée il y a une semaine, le 2 mai.


Vers un futur redéveloppement de l’ex-clinique du Tonkin à Villeurbanne

null
Novaxia Investissement, Icade Promotion et Imring ont annoncé avoir signé un partenariat portant sur le redéveloppement de 5 actifs acquis auprès du groupe Ramsay. Dont l’immeuble villeurbannais.


La phase règlementaire du PLUI de Clermont Auvergne Métropole est lancée

nullLes élus de la Ville et de la Métropole présentaient en cours de semaine dernière la concertation à venir autour du projet du plan local d’urbanisme intercommunal du territoire.


Ecully : Alliade Habitat agit pour la végétalisation du quartier des Sources

nullAlliade Habitat agit pour la qualité de vie de ses locataires à travers cette végétalisation, que le bailleur entend opérer sur plusieurs de ses sites au sein de la Métropole.