Lyon Confluence : la rénovation du bâtiment porche est en cours

Au terme de cette opération menée par la SPL Lyon Confluence, la salle du marché gare rouvrira ses portes en 2022.

C’est l’un des bâtiments emblématiques de la phase 2 de la Confluence. Intervenant parallèlement à la construction du projet immobilier Sollys de Bouygues Immobilier et de LinkCity, le bâtiment porche du marché gare connaît des travaux de rénovation depuis l’automne 2019, avec la démolition partielle des « ailes ». Ce « bâtiment porche » du marché-gare de Lyon avait été construit dans les années 1960, inauguré en mai 1961, et constituait alors l’entrée du plus gros marché d’intérêt national (MIN) avant la création de Rungis. Propriété de la Métropole de Lyon, il abritait les services administratifs utiles au fonctionnement du marché de gros surnommé le « ventre de Lyon ». Mais en 2009, le marché de gros est transféré à Corbas.

Si certaines halles sont démolies par la SPL Lyon Confluence dans le cadre du projet urbain Lyon Confluence phase 2 côté Rhône, plusieurs sont conservées, elles seront réhabilitées. Parmi elles, le bâtiment porche - patrimoine historique - sera totalement rénové et fera le lien entre le quartier historique de Perrache/Sainte-Blandine et le quartier du marché, en cours de construction côté Rhône.

Nouvelle phase de travaux

En novembre 2019, l’atelier d'architecture « Carte Blanche » avait été désigné pour la maîtrise d’œuvre mandataire. La fin de la démolition des ailes du bâtiment Porche est intervenue en février 2020. Le chantier de rénovation initié il y a un an et demi entre toutefois dans une nouvelle phase en ce début de printemps. Le projet de rénovation du bâtiment est conduit par la SPL Lyon Confluence, maître d’ouvrage pour le compte de la Métropole de Lyon et de la Ville de Lyon, et ce pour un budget de 3,3 millions d’euros.

La livraison du bâtiment rénové devrait intervenir au printemps 2022, afin de permettre la ré-ouverture de la Salle du Marché Gare inaugurée il y a 15 ans par la MJC Confluence. Cet équipement de rayonnement régional - labellisé SMAC (Scènes de Musiques Actuelles) - sera également un lieu culturel de proximité ouvert aux usagers du quartier.`

Mise aux normes du bâtiment porche

Au programme de ces travaux, est prévu une mise aux normes du bâtiment porche, une augmentation de la capacité de la salle de concert (400 places contre 300 avant rénovation) et la création d’un second espace scénique. Est également programmé la création de lieux de convivialité ouverts aux usagers du quartier (café culturel, salle de réunion, espace d’exposition, etc.), un réaménagement des locaux associatifs (bureaux, salles de réunion, espaces de détente, etc.), des espaces d’accueil des artistes (loges, catering, bureau de production, etc.), et une rénovation énergétique globale, avec pour objectif un bâtiment BBC.

Est également prévue l’intégration d’énergies renouvelables au bâtiment, avec le raccordement au réseau de chauffage urbain alimenté aux deux tiers par des énergies renouvelables et une production d’électricité grâce à des panneaux photovoltaïques en toiture.

Nouvelle vie pour «Le Marché Gare »

La salle du marché gare va donc connaître une nouvelle vie. «Le Marché Gare », ouvert en février 2006, est aujourd’hui une salle de concerts et de résidences de musiques actuelles gérée par l’association MJC Confluence. « C’est un lieu atypique de rencontre entre les artistes et le public dans un contexte de proximité et d’attachement à la création musicale et artistique. L’équipe organise une soixantaine de concerts par an en collaboration avec les acteurs culturels de la région ; mais également des spectacles jeune public, la projection de films documentaires ou encore des expositions d’arts visuels. Elle accompagne aussi nombre de jeunes artistes, en concert ou en résidence, dans la construction de leur parcours de musicien, contribuant ainsi à la structuration professionnelle de la filière ‘musiques actuelles’ et de la scène locale », note la SPL Lyon Confluence dans un communiqué.

Or l’intérêt de ce projet culturel et artistique a été souligné par l’attribution fin 2018, par le Ministère de la Culture, la Ville de Lyon et la Région, du label national SMAC (Scènes de Musiques Actuelles).

La SPL rappelle que le Marché Gare propose à son public, depuis la fermeture de la salle et le lancement des travaux de démolition, « L’Echappée Sauvage », une programmation hors-les-murs menée en coopération avec d’anciens et de nouveaux partenaires du territoire.

« Plus de 40 lieux de la Métropole ont ainsi été investis pendant ce programme, du Sonic à l’Opéra, en passant par la Station Mue, GrrrndZero ou le Transbordeur. En 2021, dans un contexte sanitaire inédit, privant le public de concerts et faisant tourner au ralenti, voire au point mort, tout le secteur culturel, le Marché Gare fête ses 15 ans. 15 ans de live, de découvertes, de résidences, de mise en valeur de la scène locale, d’événements spéciaux et d’échanges avec les artistes, les partenaires, les bénévoles et le public. Avec l’espoir renouvelé d’accueillir à nouveau ses publics dès le printemps 2022 ! », conclut la SPL.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vinci Immobilier vise le zéro artificialisation nette à l’horizon 2030

null
Le groupe, qui compte parmi les leaders de la promotion immobilière en France, s’est engagé ce jeudi sur cet objectif.


Réhabilitation des centres-villes : Nexity signe un partenariat avec Meridiam

Cet accord porte sur l’accompagnement des collectivités dans la réhabilitation des centres-villes en France.


Urbanisme, mobilités, transition énergétique: ce qui attend les lyonnais en 2022

La Ville de Lyon a détaillé les grandes mesures à venir et les grandes orientations.


«Nous créons le lien entre investisseurs et promoteurs »

Mathieu Descout est président de Novaxia Investissement. Nous évoquons avec lui l’activité de la société de gestion, qui opère dans le recyclage urbain.


Clermont Auvergne Métropole : les orientations du PADD validées

La conception du plan local d’urbanisme de la Métropole a passé une nouvelle étape, avant la conception du nouveau règlement en 2022.


Un projet de réhabilitation des grandes cités TASE à Vaulx-en-Velin

nullCe projet de requalification au cœur du Carré de Soie, concerne près 299 logements locatifs sociaux Le montant de celui-ci s’élève à 26.1 millions d’euros.


Guillotière / Part-Dieu : l’État crée une brigade spécialisée de terrain

Cette solution vise à répondre à la dégradation de la situation sécuritaire dans le quartier de la Guillotière.


2,3 millions d’euros engagés par la Métropole pour la place Gabriel Peri

Par cet engagement, la Métropole vise à améliorer les espaces publics du cœur du quartier de la Guillotière.


Rive droite du Rhône : un espace d’échanges sur la place des Terreaux

Dans le cadre de la concertation lancée le mois dernier, un espace est mis en place du mercredi 15 au samedi 18 décembre pour imaginer les quais de demain.


Vallon des hôpitaux à Saint-Genis-Laval : le dossier de réalisation approuvé

null
Le dossier de réalisation a été approuvé par le Conseil de la Métropole de Lyon durant la séance du 13 et 14 décembre.


Inauguration de la rue de la République réaménagée à Vaulx-en-Velin

Cette inauguration a eu lieu mercredi 8 décembre, à l’occasion de la fête du Cardon.


Tramway T10 : une préférence pour la variante Zola / Jaurès

Le SYTRAL a fait part , lundi, du bilan de la concertation portant sur le tramway T10.


54 nouveaux recyclages de friches en Auvergne-Rhône-Alpes

L’Etat a annoncé les nouvelles opérations retenues dans la région au titre du « fonds friches », au sein de France Relance.


Prolongation d’Action Cœur de Ville: lancement de la concertation

La consultation officielle des maires et présidents d’intercommunalités des territoires concernés a été lancée ce mardi auprès des maires des 234 villes bénéficiaires.


La ZAC de la Saulaie, projet majeur du sud-ouest de la Métropole, avance

Une réunion publique se tenait, il y a une dizaine de jours, sur l’évolution du quartier. 900 logements sont désormais prévus dans le cadre de cette ZAC.