L’AUC désigné « Grand prix de l’urbanisme 2021 »

Le collectif, qui opère notamment dans le quartier de la Part Dieu à Lyon, a été désigné lauréat par un jury qui s’est réuni le 25 mai.

A l’initiative du ministère en charge de l’urbanisme, le jury, qui s’est réuni le 25 mai dernier, a décerné le grand prix de l’urbanisme à l’AUC (Caroline Poulin, Djamel Klouche et François Decoster). Il leur sera remis a la fin de l’année par la ministre.

le Grand Prix de l’urbanisme, qui avait été créé en 1989, distingue chaque année une personnalité reconnue par un jury international. Il valorise l’action des professionnels qui contribuent à faire avancer la discipline et à améliorer le cadre de vie des habitants de tous les territoires.

Le jury a désigné cette année le collectif de l’AUC, « dont le parcours révèle un art certain pour réinventer des territoires abîmés, imaginer des formes urbaines conciliant densité et cadre de vie, et proposer de nouveaux ‘communs’ notamment en révélant le potentiel des « rez-de-chaussées » et des espaces publics », note le ministère de la Transition écologique.

Nouvelles formes d’habitat

« Leurs réalisations démontrent leur capacité à proposer de nouvelles formes d’habitat, relevant les défis sociaux et environnementaux de notre époque. L’équipe de l’AUC se distingue par une intelligence des situations, pour lesquelles ils proposent des solutions opérationnelles «sur mesure», adaptables et créatives », poursuit-il.

L’AUC a été fondée en 1996 par les architectes urbanistes, Djamel Klouche, Caroline Poulin et François Decoster, nés en 1966. Alessandro Gess, architecte à l’agence depuis plus de dix ans, est devenu associé en 2021.

L’équipe a été repérée par Europan pour un projet sur les grands ensembles dans le nord de Paris. Mobilisée sur les Courtilières à Pantin, elle a développé ses modes de faire par « l’activation du territoire » à partir de son identité « ici comme plus tard », ils l’ont réalisé aussi sur le quartier Mistral à Grenoble. C’était la plus jeune équipe mobilisée par la consultation du Grand Paris, elle s’est faite remarquer par une proposition « 100% métropolitain, 100% délicat » pointilliste et multiple.

Grand nombre de projets urbains

Un grand nombre de projets urbains est à leur actif, dont Fives Cail à Lille - où ils reconvertissent une friche industrielle avec un programme ouvert dont une halle gourmande - mais aussi Chapelle International au nord de Paris, un projet mixte qui rend aimable la ville dense, où ils développent leur concept baptisé SoHo (Small office Home office) qui consiste à superposer lieux d’habitations et lieux d’activités par un même locataire bureaux, les seconds étant occupés par les locataires des premiers.

C’est le cas de la régénération du quartier Lyon-Part Dieu, projet qui vise à conférer de l’urbanité à un projet sur dalle des années 70 en le tissant avec la ville. Parmi les autres projets, on trouve le plan du nouveau quartier Pleyel à St-Denis, conçu comme une tête de réseau au cœur de Plaine-Commune territoire de la culture et de la création.

Nombre d’autres projets peuvent être cités mais il est intéressant de noter l’engagement de Djamel Klouche sur Alger pour tenter de trouver des liens entre la ville et la mer, dans un contexte qui s’y prête peu.

Leur agence constitue un vivier ayant permis de former des jeunes professionnels qui volent aujourd’hui de leurs propres ailes. En parallèle, Djamel Klouche et François Decoster enseignent respectivement à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles et à la School of Design and Environment de l’Université Nationale de Singapour.

Deux nominés

Le jury a également salué la très haute qualité des deux nominés, à savoir Laurent Davezies et TVK.

Laurent Davezies est un économiste urbain, enseignant, consultant pour des institutions françaises et étrangères et auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels « La République et ses territoires », La « crise qui vient ou encore », « Le nouvel égoïsme territorial », et plus récemment « L’Etat a toujours soutenu ses territoires ». Ses travaux portent sur des questions de développement régional et urbain, il analyse les mécanismes de redistribution interterritoriale des revenus liés aux budgets publics et sociaux.

Ses travaux ont nourri des politiques urbaines locales, nationales et internationales. Il a mené de nombreux diagnostics territoriaux pour les collectivités territoriales, notamment pour Paris où il a dans le cadre du PLU, le Puy-en-Velay, le Pays Basque, le Nord-Pas-de-Calais, Brest et le Finistère, l'Hérault, la communauté d'agglomération de Nice, ou encore celles de Saint-Nazaire et de Nantes.

L’autre nominé était TVK (Pierre Alain Trévelo, Antoine Viger-Kohler). Pierre-Alain Trevelo et Antoine Vigier-Kohler, sont architectes urbanistes, ils ont fondé TVK en 2003. Ils se sont fait connaître pour leur travail sur les infrastructures, avec des projets autour du périphérique parisien comme celui de la porte Pauchon et le réaménagement de la place de la République. Dans le même esprit, ils sont lauréats des places du Grand Paris, et ont réalisé des projets architecturaux et urbains comme Clichy Batignolles, porte de Montreuil, Eole Evangile et Garonne Eiffel à Bordeaux, mais aussi à l’international dont Bruxelles. Ils viennent de publier « La terre est une architecture », livre qui porte un regard critique autant que prospectif sur les modes d’aménager la Terre. Il accompagnera l’installation monumentale présentée à la 17ème Biennale d’architecture de Venise en ce mois de mai.

Le jury du « Grand prix de l’urbanisme 2021 » était présidé cette année par Stéphanie Dupuy-Lyon.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lancement de la première ligne du Réseau Express Vélo

null
Le projet d’une première ligne du réseau cyclable de la Métropole de Lyon de 17 kilomètres a été présenté ce vendredi à la presse.


Un nouveau cap pour le projet Part-Dieu

nullLe maire de Lyon, Grégory Doucet, et Bruno Bernard, le président de la Métropole de Lyon, ont dévoilé mardi leurs nouvelles ambitions pour ce quartier du troisième arrondissement de Lyon.


Signature d’une charte pour la mobilisation du foncier ferroviaire

La ministre en charge du logement, Emmanuelle Wargon, et le président de la SNCF, Jean-Pierre Farandou ont signé cette charte dans l’optique d’une relance de la production de logements.


L’AUC désigné « Grand prix de l’urbanisme 2021 »


Le collectif, qui opère notamment dans le quartier de la Part Dieu à Lyon, a été désigné lauréat par un jury qui s’est réuni le 25 mai.


Le projet de ligne de Métro E revient sur le devant de la scène

null
En fin de semaine dernière, des élus de l’ouest lyonnais puis un collectif présidé par Yann Cucherat ont tour à tour organisé des évènements visant à soutenir le projet de ligne de métro E entre le centre de Lyon et Tassin.


Villeurbanne : Victoire d’or du paysage pour le parc Jacob-Hugentobler

nullCe parc situé à proximité de la place Grandclément et du Rize a été récompensé d’une « Victoire d’or du paysage », prix qui distingue les aménagements paysagers de France les plus réussis.


Samuel Linzau, nouveau directeur général de la SPL Lyon Confluence

Celui-ci a été nommé au cours du conseil d’administration qui s’est tenu lundi 17 mai.


Recyclage des friches : le gouvernement double le fonds dédié

Ce plan avait été annoncé en décembre dans le cadre du plan France Relance. Il atteindra désormais 630 millions d’euros.


Le PLU de Clermont Auvergne Métropole ne sera pas un PLUi-HD


Le plan local d’urbanisme intercommunal de la métropole clermontoise n’intégrera pas la dimension habitat et déplacements dans ce seul document.
» Le projet de PLU de Clermont Auvergne Métropole en concertation


Le projet de PLU de Clermont Auvergne Métropole en concertation

Les élus de la Métropole ont récemment fait un point sur l’élaboration du plan local d’urbanisme intercommunal (PLUI) de la Métropole. Les habitants peuvent actuellement s’exprimer sur le plan d’aménagement et de développement durable (PADD) du territoire.


Jean Perrillat devient président du Conseil régional de l’Ordre des géomètres-experts

nullL’assemblée générale de l’Ordre des géomètres-experts de Lyon s’est tenu de façon digitale ce 9 avril.


Modification du PLU-H : un temps d’échanges ce jeudi

null
Ce temps, qui débutera à 18 heures, est organisé sous forme d’ateliers participatifs par bassins de vie.


Clermont Auvergne Métropole promeut le permis de végétaliser

La Métropole encourage ses habitants à devenir les jardiniers de leur propre quartier, via un permis de végétaliser baptisé « Ici on sème ». Il offre à chacun la possibilité s’approprier un petit bout d’espace public.


Nouveaux «Quartiers Fertiles» à Lyon, Saint-Fons, Rillieux-la-Pape et Saint-Étienne

Les ministères de l’Agriculture et de la Ville ont annoncé à la mi-avril 48 nouveaux lauréats pour cet appel à projets visant à développer l’agriculture urbaine dans les quartiers.


«La hausse des prix va continuer, c’est mathématique»

nullINTERVIEW – Philippe Layec est le président de la fédération des promoteurs immobiliers (FPI) en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’évolution du marché du logement neuf dans la Métropole, la nouvelle offre en BRS, mais aussi la modification n°3 du PLU-H.