Lyon Part-Dieu : ouverture de la pointe nord du nouveau parc Mandela | Lyon Pôle Immo

Lyon Part-Dieu : ouverture de la pointe nord du nouveau parc Mandela

La première partie du parc, qui correspond à la pointe nord située entre les rues Flandin et Mouton Duvernet, a été ouverte au public.

Ce mercredi, la première partie du parc Mandela, qui correspond à la pointe nord située entre les rues Flandin et Mouton Duvernet, a été ouverte au public, en présence de Pierre Athanaze, vice-président à la Métropole de Lyon à l’environnement, protection animale et prévention des risques, de Gautier Chapuis, adjoint au maire de Lyon délégué à la végétalisation, la biodiversité, la condition animale et l’alimentation et de Véronique Dubois-Bertrand, maire du 3e arrondissement.

Au sud-est du quartier de la Part-Dieu, cette partie nord du parc correspond au terrain rendu public à l’occasion de l’aménagement du campus Orange et du redressement de la rue Flandin en 2019, entre la rue Paul Bert et l’avenue Félix Faure. Cette partie du parc a été conçue par les paysagistes de l’agence D’Ici Là, associés aux agences Diluvial, Presents, Atelier Coup d’Eclart, EODD et Dédale.

Plusieurs espaces

L’espace s’organise en plusieurs secteurs, à savoir un parc sportif de 1.500 m² comprenant deux tables de ping-pong, un terrain multisports avec 2 paniers de basket adaptés à des pratiques pour les plus jeunes et une aire de glisse destinée principalement aux enfants avec des pentes très douces.

Parmi les autres secteurs, on trouve une promenade piétonne de 12 mètres de large le long de la rue Flandin qui se poursuivra tout le long du parc, et assurera une continuité piétonne confortable et agréable du nord au sud. Cette promenade est équipée de différents mobiliers d’assise permettant des lieux de pause : tables de pique-nique, bancs et chaises… On trouve également une terrasse bois de près de 220 m² pouvant accueillir des pratiques libres, et de nouvelles lisières végétales plantées de manière généreuse et composées de trois strates végétales.

On trouve ainsi des arbustes de 1,50 à 3 mètres de hauteur, des vivaces, et enfin des arbres tiges et cépées. Une centaine d’arbres ont été plantés dont 55 de manière anticipée dans le cadre de la préfiguration végétale conduite à l’hiver 2022, dont les principales essences sont le tilleul à petite feuilles (tilia cordata), l’orme de Chine (ulmus parviflora), le chêne rouvre (quercus petreae).

Au total, ce sont près de 1.600 m² supplémentaires de massifs plantés, favorables au développement de la biodiversité.

Les travaux se poursuivent en 2024

Après la livraison de la pointe nord, les travaux d’aménagement reprendront à partir du 15 janvier 2024 pour se concentrer sur le reste de la pointe nord et la partie existante de l’esplanade Mandela, de l’autre côté de l’avenue Félix Faure afin d’aménager la prairie centrale pour la détente (1,6 hectare) ou les jeux collectifs, de désimperméabiliser l’aire de jeux actuelle, avec un sol enherbé ou souple, de proposer une piste vélo pour enfants, un trampoline, une balançoire et de transformer l’arbre à pluie en un arbre à brume … Il s’agira également d’enrichir la présence végétale avec la plantation de plus de 350 arbres, de terminer la promenade piétonne le long de la rue Jeanne Hachette, et enfin de déplacer l’aire canine depuis le square Alban Vistel, plus à l’ouest le long du fort Montluc. La livraison prévisionnelle de la partie sud du parc est prévue pour début 2025.

Le projet porte sur la création d’un parc urbain d’envergure, au cœur de la Part-Dieu, sur plus de 4 hectares avec une double intervention : la requalification de l’esplanade Mandela déjà existante et son extension vers le nord sur plus de 1,7 hectare. Le projet affiche une ambition écologique forte, incarnée par la création d’emprises plantées généreuses, une approche ouverte et vivante vers les habitants traduite par la présence d’espaces susceptibles d’accueillir de multiples usages.

Les enjeux principaux du réaménagement consistent à proposer un grand espace ouvert au public (habitants du quartier, salariés, etc.) et très arboré, en cohérence avec l’esplanade existante déjà aménagée d’une part, les espaces publics réaménagés de la Part-Dieu d’autre part.

Il s’agit également d’offrir un îlot de fraicheur au cœur de la Part-Dieu en développant les plantations, en valorisant la biodiversité et la présence de l’eau, et en rendant les sols aussi perméables que possible. L’objectif est aussi de proposer des espaces sportifs et de bien-être pour des pratiques pérennes ou exceptionnelles, en lien avec les associations existantes sur le quartier, et de prendre en compte l’ensemble des flux existants sur cet espace (transports en commun urbains T3 et T4, BHNS 7 Chemins Part-Dieu, voies lyonnaises, circulation automobile…), tout en apaisant et sécurisant la traversée piétonne de l’avenue Félix Faure.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lancement de la piétonisation de la rue du Mail

nullDans le 4e arrondissement de Lyon, les premiers travaux de réseaux ont débuté en janvier sur le coeur de la Croix-Rousse. La Ville et la Métropole organisaient mercredi une déambulation avec la presse pour faire le point sur le projet.


Rillieux-La-Pape : Ogic lauréat de la consultation organisée par la SERL

nullLe projet «L’Echo» a été choisi pour devenir le porte-drapeau de la réinvention de la ville nouvelle de Rillieux-la-Pape, au cœur de la ZAC «Les balcons de Sermenaz».


Villeurbanne Saint-Jean : le plan de composition a été présenté

Le projet urbain s’affine, avec la présentation samedi 3 février lors d’une réunion publique du plan de composition de celui-ci.


Des maires inquiets suite à l’attaque du Premier ministre contre la loi SRU

nullLa volonté de modifier le calcul du taux SRU pour y inclure le logement intermédiaire a suscité un tollé de nombreux maires et présidents de Métropoles. Ils ont écrit une lettre ouverte à Gabriel Attal.


Réunion publique ce samedi autour du projet urbain Saint-Jean

L’évènement aura lieu ce samedi 3 février au gymnase Jean-Vilar à Villeurbanne


Bron : le réaménagement de la place de la Liberté validé

La Métropole de Lyon a validé le programme du réaménagement de cette place située au coeur de Bron.


La crise de l’immobilier impacte les finances de la Métropole de Lyon

nullLa baisse des droits de mutation a impacté les finances de la Métropole en 2023 et va continuer de les affecter en 2024. Dans son budget, la collectivité table néanmoins sur une stabilité des recettes. Le montant des investissements augmentera par ailleurs de 25 millions d’euros par rapport à 2023.


Tassin la Demi-Lune : la Ville exprime un vœu sur le TEOL

Le conseil municipal de la Ville s’est exprimé lors d’une séance dédiée, répétant déplorer une desserte modifiée par rapport au projet de métro E. La commune a lancé un questionnaire en ligne.


2024, «une année charnière »

nullNous évoquons avec Olivier Bianchi, maire de Clermont-Ferrand et président de Clermont Auvergne Métropole, les grands projets urbains de l’année 2024 sur le territoire de la centralité auvergnate.


Clermont Auvergne Métropole : les travaux d’ « Inspire » vont encore marquer 2024

Le président de Clermont Auvergne Métropole et maire de Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi, a présenté cette semaine ses vœux à la presse.


Les travaux de requalification de la Grande rue de la Guillotière débutent

nullLa Métropole de Lyon débute en ce début d’année les travaux de requalification et de végétalisation de la grande rue de la Guillotière, entre la rue Garibaldi et le boulevard des Tchécoslovaques.


Villeurbanne : la concertation se poursuit sur le site ACI

Des ateliers participatifs auront lieu mardi 16 janvier et samedi 20 janvier.


Une nouvelle tarification du stationnement à Lyon en 2024

nullGrégory Doucet a présenté ses vœux aux Lyonnais. Le maire de Lyon a évoqué les divers travaux et projets à venir pour l’année qui débute. Il a également annoncé une nouvelle tarification du stationnement d’ici à l’été.


«Dans notre SCOT, on va acter la fin du modèle pavillonnaire neuf»

nullSuite au débat organisé il y a quelques semaines par la Métropole sur le projet d’aménagement stratégique (PAS) du SCOT de l’agglomération lyonnaise, Lyon Pôle Immo a rencontré Béatrice Vessiller, vice-présidente de la collectivité en charge de l’urbanisme. Nous évoquons avec elle les nouvelles orientations découlant de ce document, et les implications futures sur le PLU-H.


Villeurbanne : lancement des travaux pour « Vues Ciel »


Le groupe Quartus a procédé à la signature de l’acquisition du foncier situé sur le macro-lot B du quartier Gratte-Ciel.