Saint-Genis Laval, une ville « extrêmement attractive »

Roland Crimier est le maire de Saint-Genis Laval. Il nous parle du développement de sa commune.

Comment cette opération s’inscrit-elle dans le développement de Saint Genis-Laval ? On a souvent de votre commune l’image d’une ville pavillonnaire ; est-ce que c’est un pas vers plus de densification de la ville ?

C’est bien que vous ayez cette idée de pavillonnaire, car cela ne correspond pas du tout à la réalité de Saint-Genis Laval. La ville, c’est 21.000 habitants, et 10.000 emplois sur la commune. C’est donc loin d’être une ville dortoir. Nous avons déjà une structure de ville. La ville évolue sur elle-même, et à travers un projet immobilier, on a essayé d’avoir un projet de secteur, un projet urbanistique, qui permette l’accessibilité du commerce de centre-ville pour les voitures mais aussi pour les piétons. Ce projet permet également de répondre aux besoins en logement, et notamment en logements aidés. C’est l’ensemble de ces facteurs que nous avons croisés, et qui a permis un excellent partenariat entre Cogedim, l’OPAC du Rhône, la ville et l’ensemble des acteurs du secteur.

Où en est Saint-Genis Laval en termes de respect de la loi SRU ?

Depuis 2001, date à laquelle j’ai été maire, on est passé de 9% à 17%, avec des opérations de rénovation, du fait que certains logements anciens n’étaient pas pris en compte dans la loi SRU. Il y a eu des millions d’euros d’investissement. Cette opération participe à l’atteinte de l’objectif. Nous cherchons déjà à atteindre les 20%, même si d’autres objectifs sont fixés à plus long terme. Nous avons une réelle demande, avec beaucoup de jeunes qui n’arrivent pas à se loger, ainsi que des couples monoparentaux qui n’arrivent pas à trouver un logement, et c’est un moyen de répondre à cette demande.


Y’a-t-il actuellement un intérêt marqué de la part des promoteurs pour Saint Genis Laval ?

Oui, je confirme que les promoteurs sont très intéressés par la ville de Saint Genis Laval, car elle est extrêmement attractive et dynamique, de par ses équipements publics. Nous avons par exemple le plus grand nombre de lits en crèches et en mode de garde par rapport au nombre d’habitants. Et nous allons continuer de l’accroître. Les équipements scolaires petite enfance, équipements sportifs font qu’il y a une demande importante pour venir habiter Saint Genis Laval. En même temps, il y a des créations d’entreprises et du développement économique. Par les temps qui courent, c’est donc plutôt optimiste de montrer qu’il y a des choses qui se passent.

Le métro sur Oullins va-t-il changer les choses dans les années à venir ?

Nous avons réfléchi à Saint Genis 2020. Ce qui va changer dans les années à venir, ce n’est pas le métro jusqu’à Oullins, mais le métro jusqu’aux hôpitaux Sud. Nous serons, au centre de Saint Genis, à 500 mètres à vol d’oiseau. Cela va considérablement changer la perception de la ville et va amener un réaménagement des lignes de transport en commun. Il y aura des liaisons vers la Presqu’île, la Part Dieu, mais aussi vers l’est lyonnais via les différents réseaux qui sont en train de se réaliser dans l’agglomération. Ceci va permettre une meilleure accessibilité aux universités, aux hôpitaux et aux grandes entreprises.

Ceci va changer la typologie des demandes de logement sur la commune?

Il y a le développement du pôle universitaire sur Lyon Sud, dans le cadre du Schéma de développement universitaire. Nous aurons donc dans les années à venir une demande de la part des étudiants, sur laquelle on travaille. Saint-Genis Laval est donc une ville qui a des atouts remarquables, des espaces à urbaniser, mais aussi des équilibres à préserver. En même temps, la ville recèle des perspectives d’avenir très intéressantes.

» Saint-Genis-Laval : inauguration du programme « Villarmony »
» Virginia Bernoux, Cogedim:«nous livrerons cette année près de 400 logements sur le Grand Lyon »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


A Villeurbanne, 1ère opération de piétonisation hors de Lyon

L’opération, intitulée « la voie est libre », était également organisée ce week-end dans la ville.


Un week-end piéton élargi à Lyon, avec «La voie est libre»

Les 26 et 27 septembre, les villes de Lyon, de Villeurbanne et la Métropole ont fait le choix d’organiser un weekend piéton dans le coeur de la Presqu’île, mais aussi dans tous les arrondissements de Lyon et à Villeurbanne.


Caluire : des voies cyclables aménagées sous 6 semaines à Saint-Clair

La Métropole de Lyon a indiqué vouloir aménager les voies cyclables dans le secteur Saint-Clair à Caluire et entre le pont Poincaré et le boulevard Stalingrad.


Un marché locatif « fortement touché par la récession », selon une étude

A l’initiative de Cushman & Wakefield, une étude rédigée par un think tank international composé de chercheurs et d’économistes du monde entier aborde les conséquences de la crise sanitaire sur l’immobilier de bureaux.


Jean-Pierre Berger, nouveau président du SCOT Sud-Loire

Il succède à Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, président de Saint-Etienne Métropole.


Fermeture de la traversante entre la rue des Capucins et la rue Terme

Un segment de rue situé dans le premier arrondissement de Lyon est désormais fermé à la circulation de véhicules motorisés.


Alliance de Dynacité et de la CERA dans le logement intermédiaire

Les deux entités ont annoncé mercredi créer MyLi, une société spécialisée dans la production et la gestion de logements locatifs intermédiaires.


Fabien Bagnon, nouveau président de LPA

Le 13ème vice-président de la Métropole de Lyon chargé des mobilités actives été élu PDG de l’entreprise par le conseil d’administration de la SEM.


La commission permanente adopte des mesures face à la crise sanitaire

La commission permanente s’est réunie et a adopté une série de délibérations pour faire face à la crise sanitaire du Covid- 19.


Avec l’usage croissant du vélo, la mortalité des cyclistes augmente

Avec le passage du tour de France à Lyon, la préfecture a tenu à sensibiliser les usagers.


Les zones d’emploi des Métropoles regroupent la moitié de l’emploi de la région

L’Insee Auvergne-Rhône-Alpes a publié une étude, réalisée avec la Direccte, sur les nouvelles zones d’emploi de la région.


Le salon pour le logement des jeunes moins fréquenté du fait de la Covid


Cet événement qui se tient chaque année en septembre a pu être organisé en seulement quelques jours au sein de l’Hôtel de Ville de Lyon, suite à l’autorisation de la municipalité.


Rencontre prévue entre Eric Piolle et la majorité de Villeurbanne pour un partage d’expérience

Celle-ci aura lieu ce samedi.


En Auvergne-Rhône-Alpes, la population regroupée sur un dixième du territoire

Une récente étude de l’INSEE montré que les deux tiers de la population d’Auvergne-Rhône-Alpes se trouvaient, en 2016, localisés sur 11 % du territoire.


La centrale de production de froid de Dalkia opérationnelle à la Part-Dieu

Celle-ci amène une climatisation économe en énergie dans le quartier et participe à la climatisation de 70 bâtiments du quartier, dont la tour Part-Dieu, Silex, Sky56, ou encore le Campus Orange.