Reconversion du centre d’échanges de Perrache : la convention est signée | Lyon Pôle Immo

Reconversion du centre d’échanges de Perrache : la convention est signée

La Métropole de Lyon a indiqué vendredi avoir signé la convention d’exclusivité avec Apsys et Quartus pour la reconversion du centre d’échanges de Lyon Perrache.

L’annonce avait été faite en juin dernier, le document est désormais signé. Vendredi dernier, Béatrice Vessiller, vice-présidente de la Métropole de Lyon, Maurice Bansay, président fondateur d’Apsys et Emmanuel Launiau, président de Quartus ont signé la convention d’exclusivité les liant concernant la requalification du centre d’échanges de Lyon-Perrache.

Par cette convention le choix du groupement mené par Apsys, mandataire, avec Quartus, co-promoteur, est validé. Ceci lance le délai d’un an pendant lequel la Métropole de Lyon autorise le groupement à faire l’ensemble des études nécessaires au dépôt du permis de construire. La collectivité rappelle que le projet de réhabilitation porte sur une surface d’environ 25.750 m², pour un montant total d’investissement de plus de 100 millions d’euros.

Vers un centre plus ouvert et accueillant

Par cette réhabilitation, l’ambition est de transformer le centre d’échanges de Lyon Perrache en un lieu dont les liens seraient renforcé avec son environnement immédiat et son quartier, mais aussi en une polarité plus ouverte et accueillante.

« Un nouveau parcours ascensionnel et paysager permettra de redécouvrir les jardins de Perrache totalement réaménagés avec des vues à 360° sur le paysage lyonnais. La programmation développée sera un accélérateur de la transition écologique à l’échelle du territoire de la Métropole de Lyon, encourageant des manières plus durables de se déplacer, de consommer et de produire en cœur de ville.»

Métropole de Lyon

Côté opérationnel, le projet devrait être présenté fin 2022 aux habitants, avant, en 2023, la réalisation des études préalables par les deux entités sélectionnées. Le dépôt du permis de construire devrait intervenir fin 2023. L’année prochaine devrait également voir intervenir la signature du bail à construction, avant, en 2024, le début des premiers travaux. L’ouverture du nouveau centre d’échanges de Lyon Perrache devrait intervenir en 2028.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Des promoteurs font l’objet d’intimidations dans des communes carencées

La préfète du Rhône a récemment retiré à certaines communes de la Métropole la compétence d’instruction des permis de construire. Ce qui n’empêcherait pas certains élus d’intimider des promoteurs…


Lancement de la piétonisation de la rue du Mail

nullDans le 4e arrondissement de Lyon, les premiers travaux de réseaux ont débuté en janvier sur le coeur de la Croix-Rousse. La Ville et la Métropole organisaient mercredi une déambulation avec la presse pour faire le point sur le projet.


Rillieux-La-Pape : Ogic lauréat de la consultation organisée par la SERL

nullLe projet «L’Echo» a été choisi pour devenir le porte-drapeau de la réinvention de la ville nouvelle de Rillieux-la-Pape, au cœur de la ZAC «Les balcons de Sermenaz».


Villeurbanne Saint-Jean : le plan de composition a été présenté

Le projet urbain s’affine, avec la présentation samedi 3 février lors d’une réunion publique du plan de composition de celui-ci.


Des maires inquiets suite à l’attaque du Premier ministre contre la loi SRU

nullLa volonté de modifier le calcul du taux SRU pour y inclure le logement intermédiaire a suscité un tollé de nombreux maires et présidents de Métropoles. Ils ont écrit une lettre ouverte à Gabriel Attal.


Réunion publique ce samedi autour du projet urbain Saint-Jean

L’évènement aura lieu ce samedi 3 février au gymnase Jean-Vilar à Villeurbanne


Bron : le réaménagement de la place de la Liberté validé

La Métropole de Lyon a validé le programme du réaménagement de cette place située au coeur de Bron.


La crise de l’immobilier impacte les finances de la Métropole de Lyon

nullLa baisse des droits de mutation a impacté les finances de la Métropole en 2023 et va continuer de les affecter en 2024. Dans son budget, la collectivité table néanmoins sur une stabilité des recettes. Le montant des investissements augmentera par ailleurs de 25 millions d’euros par rapport à 2023.


Tassin la Demi-Lune : la Ville exprime un vœu sur le TEOL

Le conseil municipal de la Ville s’est exprimé lors d’une séance dédiée, répétant déplorer une desserte modifiée par rapport au projet de métro E. La commune a lancé un questionnaire en ligne.


2024, «une année charnière »

nullNous évoquons avec Olivier Bianchi, maire de Clermont-Ferrand et président de Clermont Auvergne Métropole, les grands projets urbains de l’année 2024 sur le territoire de la centralité auvergnate.


Clermont Auvergne Métropole : les travaux d’ « Inspire » vont encore marquer 2024

Le président de Clermont Auvergne Métropole et maire de Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi, a présenté cette semaine ses vœux à la presse.


Les travaux de requalification de la Grande rue de la Guillotière débutent

nullLa Métropole de Lyon débute en ce début d’année les travaux de requalification et de végétalisation de la grande rue de la Guillotière, entre la rue Garibaldi et le boulevard des Tchécoslovaques.


Villeurbanne : la concertation se poursuit sur le site ACI

Des ateliers participatifs auront lieu mardi 16 janvier et samedi 20 janvier.


Une nouvelle tarification du stationnement à Lyon en 2024

nullGrégory Doucet a présenté ses vœux aux Lyonnais. Le maire de Lyon a évoqué les divers travaux et projets à venir pour l’année qui débute. Il a également annoncé une nouvelle tarification du stationnement d’ici à l’été.


«Dans notre SCOT, on va acter la fin du modèle pavillonnaire neuf»

nullSuite au débat organisé il y a quelques semaines par la Métropole sur le projet d’aménagement stratégique (PAS) du SCOT de l’agglomération lyonnaise, Lyon Pôle Immo a rencontré Béatrice Vessiller, vice-présidente de la collectivité en charge de l’urbanisme. Nous évoquons avec elle les nouvelles orientations découlant de ce document, et les implications futures sur le PLU-H.