Comprendre les origines des tassements différentiels

Les tassements différentiels peuvent causer des désordres sur la construction, comme des fissures.

Les tassements différentiels affectent fréquemment les constructions. On parle de tassement différentiel, lorsque le sol s’enfonce sous les fondations de la maison, dans un mouvement non-uniforme. Les tassements différentiels produisent des tensions sur la structure d’ensemble du bâtiment, favorisant la survenue de ruptures structurelles, aussi appelées fissures. Les origines des tassements différentiels sont diverses et variées, au même titre que les dangers présentés pour le logement et ses habitants. Philippe Lamy, président de LAMY Expertise, apporte son avis technique sur la question.

Quel est le risque de déséquilibre lorsque le terrain de construction est en pente ?

Les problèmes de tassements différentiels surviennent bien plus fréquemment, lorsque le terrain sur lequel repose la construction est en pente. En effet, en présence d’un terrain en pente, les fondations de la maison devront être ancrées en fonction du degré d’inclinaison, soit à des profondeurs différentes du sol. Un ancrage hétérogène des fondations favorise la survenue des tassements différentiels et augmente les risques d’apparition de fissures sur le bâtiment. En cas de non-respect d’une ou plusieurs dispositions constructives, comme par exemple les dimensions des fondations, des tassements différentiels peuvent également se produire.

En quoi un sous-sol partiel est-il un facteur aggravant des tassements différentiels ?

Pour qu’une construction puisse être stable, les fondations de la maison doivent être ancrées à la même profondeur. Mais la présence d’un sous-sol partiel implique la mise en œuvre de fondations à l’ancrage hétérogène, ce qui favorise les risques de tassements différentiels. Bien souvent, lorsqu’un tassement différentiel affecte une construction équipée d’un sous-sol partiel, les désordres occasionnés sont généralement visibles à la jointure de deux corps de bâtiments, en particulier s’ils sont de masse différente et/ou en cas de fondations ancrées à une profondeur inégale.

Quels sont les risques d’instabilité en présence de roches dans le sol ?

La stabilité d’un ouvrage dépend, en grande partie, de la composition du sol sur lequel elle prend appui. En cas de roches contenues dans le sol, la stabilité de la construction est en général compromise, car les tassements différentiels sont favorisés par la présence d’éléments rocheux dans un sol d’une dureté moindre. Par ailleurs, les risques d’apparition de fissures sont également accrus, lorsque le terrain de construction se compose de roches. Des travaux de terrassement sont parfois proposés par le constructeur, afin de limiter les risques de déformation du bâtiment, mais sont souvent coûteux, en plus d’être superflus.

 Pourquoi un sol argileux est-il souvent à l’origine de fissures ?

Lorsqu’une construction repose sur un sol argileux, des tassements différentiels ont plus de risques de se produire. L’action des argiles gonflantes présentes dans le sol peut avoir pour conséquence la formation de fissures sur la maison, d’autant plus si les fondations ne sont pas adaptées à la nature du sol. De plus, si des végétaux se trouvent avoisiner le bâtiment, ceux-ci risquent d’endommager les fondations et les dallages, occasionnant ainsi la survenue d’autres désordres, parfois bien plus graves.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les notaires ont fermé leurs études

Le Conseil supérieur du notariat (CSN) a en effet demandé mardi aux études de France de fermer leur accueil au public. Ceci ne signifie pas cependant l’arrêt total des activités des offices notariaux.


L’UNPI a présenté vendredi ses vœux pour 2020


L’Union des propriétaires immobiliers du Rhône organisait en fin de semaine dernière sa traditionnelle cérémonie de vœux.


Grant Thornton nomme 12 nouveaux associés, dont 2 à Lyon

Katia Fleche et Alain-Régis Grail sont les deux nouveaux associés cooptés dans la métropole lyonnaise.


Barbara Breuil élue présidente du Conseil régional des notaires

La nouvelle présidente du Conseil régional des notaires de la Cour d’Appel de Lyon exerce dans l’Ain, à Ceyzériat. Elle représente désormais 720 notaires.


Un nouveau président pour l’UNPI 69

Maître Sylvain Grataloup a été élu comme nouveau président de l’UNPI Lyon Métropole & Rhône par le Conseil d’administration extraordinaire du 22 mai.


Isère : nouvelle composition de la Chambre des notaires

Les notaires du territoire ont élu présidents et membres des instances locales.


Le Cantal accueillera l’assemblée générale des notaires d’Auvergne

Celle-ci se tiendra vendredi 24 mai prochain à Chaudes-Aigues.


Un « village de l’accès au droit » ce vendredi à Lyon

Cet événement grand public se tiendra dans le cadre de la « Journée nationale de l’accès au droit », portée par le ministère de la Justice.


Journées « portes ouvertes » à l’UNPI

L’association souhaite ouvrir ses portes au grand public afin que « les propriétaires parlent aux propriétaires » les 17 et 18 mai prochain.


Jean-François Humbert devient président du Conseil supérieur du notariat

Ce notaire parisien de 61 ans a été élu au cours de l’Assemblée générale qui s’est déroulée ce mardi 23 octobre. Deux notaires d’Auvergne-Rhône-Alpes font partie du bureau.


La FFB se félicite d’une «continuité bienvenue» dans le gouvernement

La fédération s’est dans un communiqué félicité « du double message que porte la nomination du nouveau gouvernement Philippe pour le secteur du bâtiment ».


Les rencontres nationales de l’expertise immobilière se tiendront les 11 et 12 octobre

Ces rencontres auront lieu cette année à l’Embarcardère, dans le deuxième arrondissement de Lyon. L’occasion pour les professionnels de rencontrer des confrères et de participer à de multiples conférences.


Une loi ELAN remaniée adoptée par le Sénat

La Chambre haute du Parlement a adopté jeudi la loi ELAN, après quelques modifications du texte voté par l’Assemblée nationale.


Loi ELAN : construire plus, plus vite et partout

null
TRIBUNE – Didier Kling est le président de la Chambre nationale des conseils experts en immobilier patrimonial (CNCEIP).


Une réunion des propriétaires bailleurs à Lyon

null
L’UNIS Lyon-Rhône organisait ce mardi, dans le 3ème arrondissement, sa traditionnelle réunion des propriétaires bailleurs.