Reprise des chantiers : les maitres d’ouvrage vigilants

Un certain nombre d'organisations ont fait part leur vigilance sur les modalités de la reprise des chantiers, tout en soutenant l’objectif de reprise d’activité.

Suite à la parution du guide de bonnes pratiques destinées aux entreprises du BTP diffusé par l’organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP), et validé par le gouvernement, les fédérations des élus des EPL, des promoteurs immobiliers (FPI), des sociétés immobilières et foncières (FSIF) et l’Union nationale des aménageurs (UNAM) ont, dans un communiqué commun, affirmé leur vigilance sur les modalités de la reprise des chantiers. Ils indiquent toutefois soutenir l’objectif de reprise des chantiers.

Les organisations ont dans un premier temps, exprimé leur regret « que, malgré leurs propositions répétées de collaboration, elles n’aient pas été associées à l’élaboration de ce guide », même si elles partagent l’objectif d’assurer la reprise de l’activité du secteur de la construction dans des conditions optimales de protection de la santé et de la sécurité des salariés œuvrant sur les chantiers.

« De ce point de vue, ce guide fournit utilement aux entreprises du BTP directement concernées des préconisations précises et particulièrement exigeantes sur l’organisation et le fonctionnement de leurs équipes sur les chantiers », indiquent les organisations.

Un «référent COVID» dont le rôle de coordination relève d’autres acteurs

Mais il traite toutefois, soulignent-elles, « d’aspects contractuels et de partage des responsabilités entre acteurs qui ne relèvent pas de la compétence de l’OPPBTP ». Elles notent par exemple que le guide met à la charge des maîtres d’ouvrage des obligations comme la désignation d’un «référent COVID» dont le rôle de coordination relève d’autres acteurs (CSPS, OPC, maître d’œuvre). « Il comporte également des annexes qui s’immiscent indûment dans les relations contractuelles. Il est fondamental que chaque intervenant assume pleinement sa responsabilité d’employeur - comme prévu par le code du travail – pour préserver la santé et la sécurité de ses salariés », affirment les organisations.

« En responsabilité vis-à-vis de leurs adhérents - 635 promoteurs immobiliers, 1.300 entreprises publiques locales dont 300 aménageurs publics et 150 SEM immobilières, 300 aménageurs, 30 sociétés immobilières, cotées ou non - nos organisations ne pourront que leur recommander d’interpréter ce guide à la lumière de la réglementation et de s’en tenir au rôle très clair que la réglementation leur confie, et au contenu de leurs contrats », notent-elles, tout en indiquant qu’elles inviteront naturellement leurs adhérents à rappeler aux autres acteurs directement concernés, chacun dans leur champ de compétences, la nécessité de faire respecter les consignes sanitaires énoncées par l’OPPBTP.

Les organisations participeront au « travail complémentaire » annoncé par l’Etat aux « autres intervenants d’un chantier », et « suivront avec attention la rédaction d’une nouvelle ordonnance sur les relations contractuelles privées, en formant le vœu que ces deux ouvertures de l’Etat permettent de renouer un dialogue productif, au service de la reprise de l’activité dans des conditions optimales pour les salariés », concluent-elles.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un nouvelle ordonnance pour le BTP et de l’immobilier

L’ordonnance du 22 avril vient en continuité de l’ordonnance du 15 avril. Elle concerne les copropriétés et l’élargissement des dispositions concernant les délais d’instruction.


Reprise des chantiers : les maitres d’ouvrage vigilants

Un certain nombre d’organisations ont fait part leur vigilance sur les modalités de la reprise des chantiers, tout en soutenant l’objectif de reprise d’activité.


L’acte notarié par comparution à distance désormais autorisé


Un décret publié ce samedi autorise l’acte notarié par comparution à distance.


Location : la CGL veut une clarification législative face au Covid-19

La confédération a alerté sur la nécessité urgente de légiférer face à des problèmes liés par exemple aux états des lieux d’entrée.


Les notaires ont fermé leurs études

Le Conseil supérieur du notariat (CSN) a en effet demandé mardi aux études de France de fermer leur accueil au public. Ceci ne signifie pas cependant l’arrêt total des activités des offices notariaux.


L’UNPI a présenté vendredi ses vœux pour 2020


L’Union des propriétaires immobiliers du Rhône organisait en fin de semaine dernière sa traditionnelle cérémonie de vœux.


Grant Thornton nomme 12 nouveaux associés, dont 2 à Lyon

Katia Fleche et Alain-Régis Grail sont les deux nouveaux associés cooptés dans la métropole lyonnaise.


Barbara Breuil élue présidente du Conseil régional des notaires

La nouvelle présidente du Conseil régional des notaires de la Cour d’Appel de Lyon exerce dans l’Ain, à Ceyzériat. Elle représente désormais 720 notaires.


Un nouveau président pour l’UNPI 69

Maître Sylvain Grataloup a été élu comme nouveau président de l’UNPI Lyon Métropole & Rhône par le Conseil d’administration extraordinaire du 22 mai.


Isère : nouvelle composition de la Chambre des notaires

Les notaires du territoire ont élu présidents et membres des instances locales.


Le Cantal accueillera l’assemblée générale des notaires d’Auvergne

Celle-ci se tiendra vendredi 24 mai prochain à Chaudes-Aigues.


Un « village de l’accès au droit » ce vendredi à Lyon

Cet événement grand public se tiendra dans le cadre de la « Journée nationale de l’accès au droit », portée par le ministère de la Justice.


Journées « portes ouvertes » à l’UNPI

L’association souhaite ouvrir ses portes au grand public afin que « les propriétaires parlent aux propriétaires » les 17 et 18 mai prochain.


Jean-François Humbert devient président du Conseil supérieur du notariat

Ce notaire parisien de 61 ans a été élu au cours de l’Assemblée générale qui s’est déroulée ce mardi 23 octobre. Deux notaires d’Auvergne-Rhône-Alpes font partie du bureau.


La FFB se félicite d’une «continuité bienvenue» dans le gouvernement

La fédération s’est dans un communiqué félicité « du double message que porte la nomination du nouveau gouvernement Philippe pour le secteur du bâtiment ».