Un « village de l’accès au droit » ce vendredi à Lyon

Cet événement grand public se tiendra dans le cadre de la « Journée nationale de l’accès au droit », portée par le ministère de la Justice.

La Ville de Lyon proposera ce vendredi, pour la première fois, un « village de l’accès au droit » place Antonin Poncet, de 12 heures à 17 heures. Cet événement grand public à ciel ouvert se tiendra dans le cadre de la « Journée nationale de l’accès au droit », portée par le Ministère de la Justice, le vendredi 24 mai. L’objectif est « d’offrir aux Lyonnais toutes les informations utiles sur leurs droits et les mettre en contact avec les interlocuteurs locaux pour les aider à défendre leur cause », explique la collectivité dans un communiqué.

Le « village » permettra en effet de rencontrer les nombreux acteurs du droit, comme des avocats, des notaires, des huissiers, des conciliateurs, des juristes, des associations ou des délégués du Défenseur des droits, qui œuvrent dans la ville.

Est programmée au sein de ce village une exposition, un point info avec diffusion du « guide jaune de l’accès au droit », un jeu « Place de la Loi » pour les enfants. Le « Bus du droit » sera également présent sur place pour proposer des permanences aux personnes qui souhaitent des conseils personnalisés.

Une pièce de théâtre pour les lycéens

A midi, les représentants des partenaires du réseau territorial lyonnais de l’accès au droit (Ville de Lyon, Barreau de Lyon, Conseil Départemental de l'Accès au Droit du Rhône et Délégués du Défenseur des droits) seront présents pour l’ouverture du village.

Un événement dédié aux lycéens sera également proposé le matin, plusieurs classes d’établissements lyonnais étant amenées à assister à une pièce de théâtre intitulée « projet H, Manuel de combat », au palais de la Mutualité, à Lyon, dans le 3ème arrondissement. Présentée par la compagnie « Le Lien théâtre », elle traite d’un sujet sensible pour les jeunes : le harcèlement.

« Depuis plus de 20 ans, la Ville de Lyon, le tribunal de grande instance de Lyon - via le conseil départemental de l’accès au droit - ainsi que l’Ordre des avocats et le Défenseur des droits, ont développé ensemble de multiples actions à travers des points d’information, d’écoute et d’accompagnement pour renseigner ou orienter les personnes qui doivent faire face à des problématiques juridiques ou administratives », rappelle la Ville. Il est possible de consulter gratuitement et en toute confidentialité à Lyon un spécialiste du droit. Plusieurs milliers de personnes y ont recours chaque année, que ce soit dans une mairie d’arrondissement, en Maison de justice et du droit, au tribunal de grande instance, auprès de l’Ordre des avocats ou chez un partenaire associatif.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Barbara Breuil élue présidente du Conseil régional des notaires

La nouvelle présidente du Conseil régional des notaires de la Cour d’Appel de Lyon exerce dans l’Ain, à Ceyzériat. Elle représente désormais 720 notaires.


Un nouveau président pour l’UNPI 69

Maître Sylvain Grataloup a été élu comme nouveau président de l’UNPI Lyon Métropole & Rhône par le Conseil d’administration extraordinaire du 22 mai.


Isère : nouvelle composition de la Chambre des notaires

Les notaires du territoire ont élu présidents et membres des instances locales.


Le Cantal accueillera l’assemblée générale des notaires d’Auvergne

Celle-ci se tiendra vendredi 24 mai prochain à Chaudes-Aigues.


Un « village de l’accès au droit » ce vendredi à Lyon

Cet événement grand public se tiendra dans le cadre de la « Journée nationale de l’accès au droit », portée par le ministère de la Justice.


Journées « portes ouvertes » à l’UNPI

L’association souhaite ouvrir ses portes au grand public afin que « les propriétaires parlent aux propriétaires » les 17 et 18 mai prochain.


Jean-François Humbert devient président du Conseil supérieur du notariat

Ce notaire parisien de 61 ans a été élu au cours de l’Assemblée générale qui s’est déroulée ce mardi 23 octobre. Deux notaires d’Auvergne-Rhône-Alpes font partie du bureau.


La FFB se félicite d’une «continuité bienvenue» dans le gouvernement

La fédération s’est dans un communiqué félicité « du double message que porte la nomination du nouveau gouvernement Philippe pour le secteur du bâtiment ».


Les rencontres nationales de l’expertise immobilière se tiendront les 11 et 12 octobre

Ces rencontres auront lieu cette année à l’Embarcardère, dans le deuxième arrondissement de Lyon. L’occasion pour les professionnels de rencontrer des confrères et de participer à de multiples conférences.


Une loi ELAN remaniée adoptée par le Sénat

La Chambre haute du Parlement a adopté jeudi la loi ELAN, après quelques modifications du texte voté par l’Assemblée nationale.


Loi ELAN : construire plus, plus vite et partout

null
TRIBUNE – Didier Kling est le président de la Chambre nationale des conseils experts en immobilier patrimonial (CNCEIP).


Une réunion des propriétaires bailleurs à Lyon

null
L’UNIS Lyon-Rhône organisait ce mardi, dans le 3ème arrondissement, sa traditionnelle réunion des propriétaires bailleurs.


L’IFEI, « un centre d’échanges et de réflexion pour les experts immobiliers »

null
Olivier Dumas a été élu il y a quelques semaines président de la chambre régionale de l’institut français de l’expertise immobilière (IFEI), succédant ainsi à Jean-Yves Bourguignon. Nous évoquons avec lui l’activité de cette organisation.


Recours abusifs : vers une accélération des délais de jugement

Le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, a reçu jeudi un rapport de propositions visant à un traitement du contentieux des autorisations d’urbanisme « plus rapide et plus efficace ».


Quid de la demande de renouvellement d’un bail commercial adressée uniquement à l’usufruitier?

ECLAIRAGE JURIDIQUE – Nicolas Sidier et Aurélie Pouliguen-Mandrin, Avocats Associés chez Pechenard & Associés expliquent qu’une demande de renouvellement d’un bail commercial adressée uniquement à l’usufruitier est nulle.